Interview Décalée: Phils

Qui n’a jamais croisé ce fidèle des nuits toulousaines ? Phils est un monstre sacré, une voix chaude et unique, un tempérament de feu… Après avoir participé au lancement de «L’Esméralda» et créé le «Studio One», ce touche-à-tout a passé son été à mixer sur St Tropez. Récemment il a organisé un festival du côté de la «Bier Akademie» de Cornebarrieu, et va maintenant s’activer à développer ses deux structures spécialisées dans l’événementiel «A-One» et «Com de luxe». Malgré tout ça il a trouvé le temps de nous dire ce qui se passe sous sa douche…

 

Une punition qui a marqué votre enfance ?

Quand on m’a confisqué ma première carabine à plomb qui a malheureusement touché le dos d’un passant en mobylette.
Le souvenir d’un accident de voiture ?

Je n’avais jamais eu d’accident, jusqu’à il y a quelques jours (rires)… Et le pire, c’est que je venais de passer mon véhicule de «tous risques au tiers».
La chanson que vous aimez chanter sous la douche ?

J’aime faire beaucoup de choses sous la douche (rires) ! Plus sérieusement, j’y siffle très souvent «Dans l’eau de la Claire Fontaine» de Georges Brassens.

«Dany Brillant : Plus ringard tu meurs !»

Quel est le chanteur que vous détestez écouter ?

Sans hésiter Dany Brillant. Plus ringard tu meurs ! Des vêtements à la coiffure, je rêve !
Votre pire soirée en boîte ?

Ah oui ! J’ai remplacé durant quinze jours jours un dj dans une discothèque lesbienne. Et je vous le garantis, frustration totale !
La destination qui vous a le plus marqué ?

Un souvenir inoubliable. J’ai eu la chance d’emmener ma maman sur la terre de nos ancêtres… L’Arménie. Au-delà de la beauté du pays, un moment d’émotion intense.
Votre gadget préféré ?

Mon skateboard électrique dont la vitesse de pointe est 40 kms/heure. Il a 20 kms d’autonomie… Et pour moi : Six points de suture, côtes cassées, coude écorché, bref j’ai embrassé le bitume !

 

Propos recueillis par Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.