Derrière le rideau du Capitole

Costumes Capitole crédit David Herrero
Les costumes du Ballet de Capitole. @DavidHerrero

Coulisses. Du 5 février au 15 mai, l’Espace EDF Bazacle accueillera l’exposition Costumes en Scène. Une belle manière de mettre à l’honneur et de faire découvrir les savoir-faire et le patrimoine que constituent le Théâtre, le Ballet et l’Orchestre du Capitole de Toulouse.

 

Velours rouge, colonnes dorées et lumières tamisées, les décors uniques de ces maisons d’exception que sont le Théâtre, le Ballet et l’Orchestre du Capitole n’auront plus de secrets pour les visiteurs de l’exposition Costumes en Scène. Une scénographie hors-norme a été mise en place, collant parfaitement à l’ambiance et aux codes de ces institutions. « Des coulisses qu’on ne soupçonne pas toujours! » souligne Anne-Laure Klein, directrice de la programmation de l’Espace EDF Bazacle. Avec Costumes en Scène, il s’agit bien de cela : « Comprendre les ingrédients de ces grandes maisons, de la construction des décors à l’éclairage, tous les métiers de la scène et les savoir-faire qui sont réunis pour proposer au public un spectacle vivant », continue Anne-Laure Klein. Costumes, perruques, tutus… une multitude d’accessoires sera exposée dans trois zones dédiées à chacune des maisons. Une loge, un studio de danse et une salle de théâtre les accueilleront, peuplées ci et là d’éléments d’explications pédagogiques et ludiques. « La visite n’est pas guidée, mais tout y est conçu pour une approche simple, aux différents niveaux de lecture afin de la rendre accessible à tous et émerveiller les visiteurs », explique la directrice de la programmation de l’Espace EDF Bazacle, lieu incontournable du patrimoine toulousain.

« Révéler la vie qu’il y a dans ses murs »

Pour Marie Déqué, conseillère déléguée aux musiques, « ce lieu dédié aux rencontres culturelles correspond parfaitement à cette thématique proposée par l’exposition : faire sortir le Théâtre du Capitole et révéler tout ce qui se passe dans cette maison, l’organisation et la vie qu’il y a dans ses murs… » Costumes en Scène propose une histoire racontée autour de la ville, sous un angle rarement exploré. Si les portes ouvertes de 48h durant les Journées du théâtre en donnent un aperçu, rien n’a jamais existé sous cette forme, que les Toulousains vont pouvoir découvrir. « Le Théâtre du Capitole possède une identité exceptionnelle. Il est l’un des rares à avoir un centre de production complet et, avec plus de trois siècles d’existence, il renferme des pièces de collection, notamment parmi les 18 000 costumes en stock! » s’enthousiasme Marie Déqué. Après plusieurs mois de préparation, l’exposition qui voit le jour souhaite montrer la partie immergée de cette maison que la ville de Toulouse accompagne depuis des années. « Quand on parle du Capitole, ça veut dire quelque chose, ça sonne. Toulouse en est très légitimement fière. Tous ceux qui en font partie, artisans, techniciens, artistes, abattent un travail colossal et nous font rêver chaque fois que l’on pousse la porte du Théâtre. Il était important de faire parler d’eux de la plus belle des façons », ajoute Marie Déqué alors qu’Anne-Laure Klein complète : « Cela permettra de rendre plus proche ce lieu prestigieux et de donner envie de s’y rendre ». Une sorte d’hommage donc, et de quoi en prendre plein les yeux.

 

Le + : L’exposition dévoile les secrets du Théâtre du Capitole, inauguré en 1818 et dédié à l’art lyrique et au ballet. L’Orchestre national du Capitole, installé, lui, à la Halle aux Grains, s’inscrit également dans l’ensemble de ce patrimoine lyrique et symphonique. Dirigé depuis plus de 10 ans par le chef d’orchestre Tugan Sokiev, il compte 125 musiciens, mais bien plus de petites mains derrière le rideau.

 

Infos pratiques :

Espace EDF Bazacle

11 quai Saint-Pierre, Toulouse

13H30 – 18h, du mardi au dimanche.

bazacle.edf.com

Entrée libre



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.