Cookie, de Léa Fazer: China made in France

Retrouver un Chinois en bas âge au beau milieu de sa cuisine n’est pas affaire courante. Pourtant, lorsque la mère du petit – qui est aussi la femme de ménage d’Adeline – disparaît précipitamment, cette dernière fait d’un événement hors du commun son lot quotidien. « Cookie », c’est le petit surnom qu’ont donné Adeline et sa sœur Delphine à cet enfant tombé du ciel. Et par les temps qui courent avec un scénario comme celui-là – deux femmes adoptant un enfant étranger –, on pourrait croire la réalisatrice adepte du « mariage pour tous ». Au delà de ses convictions hypothétiques, elle nous livre ici un film d’une simplicité à faire rougir un blockbuster américain. C’est pourtant simple de faire sourire, aisé de faire rire, facile de faire pleurer. Mais arriver à tout, sans fioriture, ni excessivité, c’est apaisant. Certes, « Cookie » n’est pas parfait, loin s’en faut : quelques péripéties trop attendues, quelques scènes un peu forcées – une hilarité générale provoquée par Virginie Efira qui aspire une nouille, c’est troublant. Mais l’émotion, elle, est sincère et le casting y est pour beaucoup. Alice Taglioni est touchante, Virginie Efira, particulièrement drôle. Mention spéciale à son imitation du chinois, un peu facile mais vraiment cocasse.

 Ariane Riou



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.