Les Feux de la Rampe : « No Code »

Le 3 avril dernier, suite au 4e concert de sélection des « Feux de la Rampe », « No Code » est sorti gagnant. Ce groupe de quatre musiciens toulousains composé de Laurent, David, Martin et Maud assument leur style « éclectique ». Rencontre.

 

Comment vous êtes-vous rencontrés?

Laurent (guitare) et David (basse), voulaient reformer un groupe sur des bases simples : un chant et une batterie. Martin (batteur) a adhéré à l’esprit touche-à-tout de nos compos. Enfin Maud (chant) a voulu tenter l’aventure sachant que ce serait un vrai défi pour elle de trouver sa place au milieu de ces trois excités des genres musicaux.

 

Pourquoi “No Code”?

Car nous ne souhaitons pas avoir d’étiquette musicale. Nous voulons assumer notre diversité (rock, ballades, funk, métal, bossa, jazz etc)

Nous sommes conscients de prendre beaucoup de risques sur ce terrain, mais c’est plus fort que nous n’entendons pas nous brider ! Peu importe si les gens n’y voient pas assez de cohérence. A nous d’être vigilant pour que l’ensemble dégage malgré tout une identité et une personnalité reconnaissable

 

Dans quel état d’esprit étiez-vous avant de débuter ce tremplin ?

Notre état d’esprit était avant tout le plaisir de jouer et faire partager notre musique. Nous cherchions également à savoir comment serait perçue cette diversité musicale par le public car nous sommes un jeune groupe et que nous n’avons pas encore suffisamment d’expérience de concert.

 

A présent, vous avez passé la première étape et de ce fait vous êtes directement projetés en demi-finale. Votre état d’esprit est-il toujours le même ?

Oui, nous aurons le plaisir de jouer prochainement dans un bel endroit toulousain, le Connexion Café. C’est inattendu pour nous et cela nous met en effervescence pour se donner encore plus la prochaine fois. Clairement, cette expérience nous tire vers le haut.

 

D’après vous, qu’avez-vous de plus pour remporter ce tremplin ?

L’effet surprise de notre originalité, le décalage assumé entre un ensemble instrumental percutant et un chant aussi féminin que sensuel. Bref, quelque chose de vraiment différent à apporter au public : une palette éclectique, sentimentale et vibrante. Nous voyons beaucoup de groupes expérimentés faire de très bonnes prestations mais nous trouvons que cela manque souvent de prise de risque dans les idées, les mélodies et la rythmique.

C’est pourquoi nous devrons donner le maximum car le chemin que nous avons choisi est un vrai défi. Certes nous n’avons pas de code mais nous revendiquons une vraie âme !

 

Propos recueillis par Elsa Nardari

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.