Les Feux de la Rampe : « 100 larmes »

Le groupe « 100 larmes » est composé de trois frères : Jab et Paypay (rappeurs) et Sonor (Beatmaker). Tous les trois passionnés par le rap depuis qu’ils sont petits, le groupe 100 Larmes commence à écrire des textes en 2002. Nous nous sommes entretenus avec les deux rappeurs Grégory et Cédric afin de revenir sur leur premier passage dans le tremplin « Les Feux de la Rampe ».

 

Vous avez débuté très tôt dans le rap, qu’est-ce qui vous attire dans ce style de musique ?

Grégory : c’est la musique qui me parle le plus.

Cédric : J’ai commencé à 11 ans. Au début c’était pour m’amuser puis par la suite, quand nous prenons conscience de ce qui se passe autour, cela devient plus sérieux. Le rap parle de l’actualité, « 100 larmes » représente des choses pas trop joyeuses de la vie de tous les jours…

 

Justement pourquoi les « 100 larmes » ?

Grégory : Cela nous décrit bien par rapport à nos textes…

Cédric : Il y a également un jeu de mots…

 

Comment avez-vous abordé ce tremplin ?

Cédric : Nous n’étions pas dans la compétition !

Grégory : Ce qui nous intéressait c’était la scène, pas la compét’ !

 

La prochaine étape c’est la demi-finale…

Grégory : A présent j’ai envie de passer toutes les étapes ! Pour prendre du plaisir et avoir plus d’expérience sur scène.

Cédric : Maintenant que nous avons passé la première étape nous rentrons un peu plus dans du concret. Nous ne serons plus que dix sur cinquante. Puis le Connexion c’est une bonne salle ainsi que le Bikini. Et l’enjeu est très intéressant !

 

D’après vous, qu’avez-vous de plus pour remporter ce tremplin ?

Cédric : Nous sommes frères ! Par contre nous n’avons rien de plus que les autres !

Grégory : Nous avons des messages à faire passer… et une musique à défendre.

 

Propos recueillis par Elsa Nardari

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.