Cascadeur: Ghost Surfer

Mi-homme. Mi héros. Après avoir incarné dans son premier album une pieuvre humaine, Cascadeur a pris le temps avant de revenir au-devant de la scène en « fantôme des temps modernes » pour son dernier album « Ghost Surfer ». « Je suis toujours dans la démultiplication. Sur cet opus j’ai voulu prendre l’aspect fantomatique et fluide afin de me préserver» nous explique Cascadeur. En effet, ce dernier décline son identité en portant un masque – à ne pas confondre avec les Daft Punk – qu’il justifie comme « la double vie du super héros qui a une identité le jour et s’acquiert d’une nouvelle la nuit. » Fidèle à son style éclectique, il propose une musique entre acoustique et électrique, tout en restant fidèle à son premier amour le jazz. Il se fera « doubler » tel un cascadeur le temps de quelques chansons qu’il partage avec entre autres : Christophe, Eric Pulido et Tim Smith du groupe américain Midlake, Tigran Hamasyan accompagné de son piano, Dj pFel etc. Cascadeur sera bien évidemment accompagné d’un multi-instrumentiste sur la scène toulousaine. Avec un super héros, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Mis à part qu’il y a « un contraste assez fort entre l’aspect visuel et sonore » d’après l’artiste : « La mise en scène n’est pas trop chargée, car avec notre apparence, il y a un impact assez fort. C’est paradoxal car malgré cette mise en scène extravagante, la musique reste calme et intimiste. »

Elsa Nardari

Les Curiosités du Bikini Vol.17 : Micky Green + Cascadeur + Kid Wise le Jeudi 12 décembre à partir de 20h au Bikini



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.