Volkswagen Passat ; Toujours la référence

Le design de cette septième génération est marqué par des lignes droites, des surfaces clairement structurées et des proportions dynamiques. Son style s’en trouve extrêmement revalorisé. Après la Phaeton, présentée l’été dernier, Volkswagen propose sur Passat, le deuxième modèle avec une grille de calandre à quatre lamelles horizontales, la hauteur de la calandre correspondant à peu près à celle des phares.

 
Cette calandre à quatre lamelles permet de distinguer les véhicules haut de gamme et d’augmenter leur positionnement statutaire. Elle adopte ainsi, elle aussi, le nouvel ADN esthétique de la marque. L’arrière gagne en légèreté et en élégance. Sa poupe semble plus aplatie car plus large. On remarque d’emblée les feux arrière, prolongés sur les ailes et dotés d’une signature lumineuse marquante. Cette nouvelle face avant réaffirme le caractère souverain de Passat, par sa largeur de 1,82 m et sa longueur de 4.77 m, alors qu’elle n’est pas plus large, ni plus haute avec 1.47 m, que la version précédente. Ainsi, elle occupe encore mieux l’espace et gagne sensiblement en dynamisme. Son intérieur s’habille de matières raffinées, fortement inspiré par Phaeton, le haut de gamme maison. Les sièges, les habillages de porte, les applications décoratives et la console centrale ainsi que le tableau de bord évoluent. La présence d’insert chromée mat ou brossé donne une touche de fraîcheur à l’intérieur traditionnellement austère. Les nouvelles fonctionnalités ne sont pas en reste, avec des appuie-tête de sécurité adaptés du Touareg, un siège suivant la finition, climatisé avec ventilation active ou encore l’éclairage d’ambiance. L’arrière, avec ses trois sièges aux contours ergonomiques autorisent un maximum de garde au toit et d’espace aux jambes.

 


Les dossiers sont rabattables, asymétriquement de série et dotés d’un accoudoir central avec espace de rangement. Le coffre a une contenance de 565 l. Passat existe en trois finitions : Trendline, Confortline et Carat. Si la finition Trendline marque l’entrée de gamme, Confortline se positionne à un niveau intermédiaire, axé sur le confort, tandis que la Carat propose un niveau d’équipement exclusif, proche du milieu de gamme supérieur. Le catalogue propose six motorisations essence ou diesel variant de 105 ch à 210 ch. Les trois turbo diesels quatre cylindres se répartissent en trois niveaux de puissance : 1.6 TDI de 105 ch, ou 2.0 TDI de 140 ch ou 170 ch, à l’exception du TDI 105 ch. Tous les moteurs de la nouvelle Passat peuvent être associés à une boîte à double embrayage DSG. Les versions TDI sont équipées de série de la technologie BlueMotion.

 


Ce concentré de technologie comprend notamment des pneumatiques à faible résistance au roulement, un système Start-Stop et la récupération d’énergie cinétique. Ainsi on obtient dans le meilleur des cas une consommation de 4.2 litres aux 100 km. Sans oublier les trois versions essence quatre cylindres TSI de 122 à 210 ch qui seront plus confidentielles. Le comportement routier et les caractéristiques de confort de la Passat marquent un véritable tournant. L’essieu à quatre bras à l’arrière présente également une légèreté étonnante et offre un maximum de confort et de stabilité. Cette nouvelle Volkswagen Passat vous emmènera dans un confort et un silence dignes du segment supérieur et cela avec une autonomie de plus de 1 600 km atteinte par le TDI d’entrée de gamme de 105 chevaux.

 

 

Gamme Volkswagen Passat
à partir de 23 900 €uros




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.