Véolia lance un nouveau procédé : « Energido »

L’usine de dépollution des eaux usées de Ginestous-Garonne a mis en place jeudi dernier un nouveau service de récupération de la chaleur des eaux usées. Les calories des eaux usées récupérées  serviront à réchauffer un bâtiment de 15 000m² destiné au compostage des boues de l’usine de Ginestous.

Une station de pompage renvoie les eaux usées vers un échangeur thermique déporté qui va transférer l’énergie de l’eau traitée vers un fluide caloporteur – fluide à haute chaleur spécifique servant à transporter l’énergie calorifique ou frigorifique. Une pompe à chaleur restitue l’énergie en produisant une eau à température souhaitée (40 à 60°C) qui va alimenter le réseau de chauffage de la plateforme de compostage.

Ce nouveau procédé « Energido », permet de réaliser une économie de 650 000kWh/an ainsi que la réalisation d’économie d’énergie. Il contribue également à réduire l’empreinte carbone de l’usine en évitant l’émission de l’équivalent de 34 tonnes de CO² par an.

Cette première application industrielle, d’un coût total de 450 000€, est mise en place et financée par Véolia.

 

Elsa Nardari



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.