Une Toulousaine, « scénariste de l’écologie » lauréate du cristal du CNRS

Le Cristal du CNRS distingue chaque année plusieurs ingénieurs pour « leur contribution à l’avancée des savoirs et à l’excellence de la recherche française ». Si toutes les disciplines sont concernées, cette année la région Midi-Pyrénées se distingue avec trois lauréats, dont une en écologie. Sabine Sauvage, est ingénieure de recherche au Laboratoire d’Ecologie Fonctionnelle (Ecolab), à Toulouse et a développé des travaux particulièrement originaux dans le domaine de la modélisation numérique appliquée à l’écologie des milieux aquatiques. Sa démarche permet de fournir des éléments de réponse à divers scénarii de changement climatique. Docteure en physique et chimie de l’environnement, elle est aujourd’hui rattachée à l’Institut Ecologie et Environnement du CNRS. En permanence en contact avec le terrain pour diverses mesures qui complètent ses expérimentations en conditions contrôlées, ses réalisations ont notamment permis des avancées majeures dans la quantification de la fonctionnalité biogéochimique des cours de l’eau et elle s’est investie via ses travaux de recherche dans de nombreux projets européens et internationaux. A mi-chemin entre la mécanique des fluides et l’écologie, Sabine Sauvage, lauréate de la médaille de Cristal obtenue ce mois-ci met Toulouse et l’écologie sur un piédestal.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.