Une rando pédestre contre la Fibromyalgie

Maladie reconnue mais peu connue, la Fibromyalgie se caractérise par un état douloureux chronique des muscles. La pathologie affecterait 3 à 5% de la population française. Les personnes les plus touchées sont les femmes qui représentent 75% des cas. Selon l’association FibromyalgieSOS, il y aurait en Europe 14 millions de personnes atteintes. Pour faire connaître cette maladie au grand public, cette association se mobilise partout en France autour de la journée mondiale de la Fibromyalgie qui a eu lieu le 12 mai dernier. Le 25 mai, l’antenne locale de Saint-Lys organise une randonnée pédestre de 10 km baptisée « à la découverte de Saint Lys ». Pendant l’après-midi, un stand d’informations sera assuré par les bénévoles, de même qu’une réunion d’informations et d’échanges sur la maladie. Il existe également une antenne sur Toulouse et un numéro vert ouvert 7 jours sur 7 de 10h à 21h : 0 82 220 200

Plus d’infos : fibromyalgiesos.fr

 

DLMA, le collectif des patients ne baisse pas les bras !

Au mois de février, l’enquête de notre numéro 552 « Santé pour tous, mon œil. La DMLA au quotidien » était consacrée à la situation particulière dans lequel se trouvaient des patients, tous atteints de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age, suite à la suspension d’exercer de trois mois de leur ophtalmologue. Votre hebdomadaire suit cette affaire et le collectif de patient qui s’est constitué. Le traitement de la DMLA nécessite un suivi régulier, un protocole de surveillance étroit qui conditionne la fréquence des injections. Les spécialistes n’étant pas légion en France, le parcours n’a pas été simple pour ces quelque 500 patients. Certains ont été orientés vers des hôpitaux, puis aujourd’hui préfèrent se diriger en secteur 2, comme d’autres l’ont fait directement. Selon les informations dont le collectif dispose, tout le monde est « plus ou moins casé », certains ont tout de même renoncé aux soins. Le collectif a engagé plusieurs actions auprès des pouvoirs publics, d’élus, de la communauté médicale, avec des accueils plus ou moins « amicaux » et regrette parfois même une certaine indifférence face à leur détresse. Toutefois, selon le collectif, le Sénateur Jean-Jacques Mirassou, aurait adressé la question de ces patients à la Ministre de la Santé. Malgré tout, aujourd’hui, aucune solution ne semble émerger pour que les patients retrouvent la qualité des soins dispensés par leur praticienne, qui plus est, se trouve en secteur 1. Une question de secteurs de conventionnement qui semble demeurer un des gros nœuds du problème : reproche avait été fait à la praticienne en secteur 1 de faire les examens le même jour (ndlr : acuité visuelle, fonds de l’œil, tomographie, angiographie), il semble qu’en secteur 2 (les patients en témoignent d’ailleurs) cela ne poserait aucun problème. Une autre question se pose : l’ophtalmologiste reprendra-t-elle son activité à la fin de la suspension, le mois prochain ? Une affaire à suivre.

 

Le nouveau coronavirus

Les coronavirus sont une famille de virus très large allant du simple rhume à la redoutée infection responsable du Syndrome Respiratoire Aigu Sévère, le SRAS. On parle d’un nouveau coronavirus car la souche qui sévit actuellement, en provenance de la péninsule Arabique, n’avait encore jamais été détectée chez l’être humain. Depuis l’identification de ce nouveau virus, des mesures de vigilance et de surveillance ont été prises à l’international (OMS) comme en France avec le dispositif de surveillance de l’Institut de Veille Sanitaire (depuis septembre 2012). Il y aurait des cas avérés chez nos voisins allemands et britanniques, les personnes avaient voyagé en péninsule Arabique. Les précautions pour ne pas être contaminé sont les mêmes que pour toute maladies infectieuses : se laver fréquemment les mains et se tenir à distance des personnes contaminées. Pour plus d’informations un numéro vert est en place : 0 800 13 00 00 du lundi au samedi de 9h à 19h.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.