Une nouvelle Unité Centrale de Stérilisation pour les hôpitaux toulousains

Le 11 décembre dernier, l’Unité Centrale de Stérilisation Bernard Charles a été inaugurée dans la zone d’activité du chapitre à Toulouse. C’est à cet endroit que le matériel médical utilisé lors des interventions dans les hôpitaux de Toulouse est acheminé pour être stérilisé. Une équipe de 60 personnes y travaille jours et nuits, six jours sur sept. Pour Jean-Jacques Romatet, bientôt ex-directeur général du CHU de Toulouse «c’est une activité stratégique qui ne se délègue pas et élève le niveau de la sécurité des soins ». Baptiser ce bâtiment Bernard Charles a, semble-t-il, été une évidence eu égard à sa carrière et surtout à ses nombreux travaux en matière d’hygiène hospitalière. Bernard Charles, pharmacien, ancien maire de Cahors et député du Lot est considéré comme le « père » de la stérilisation en France. Pour lui, la stérilisation est « une expérience humaine au long cours » qu’il travaille depuis son internat. Un parcours professionnel riche, dans le secteur public mais aussi privé auprès de Pierre Fabre. Aujourd’hui, selon Bernard Charles, la station toulousaine éponyme est « une des plus belles et performantes stations de stérilisation d’Europe.»

 

Marie-Agnes Espa

[imagebrowser id=33]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.