Une journée de dépistage pour l’anévrisme de l’aorte abdominale

L’anévrisme est une dilatation d’un segment de l’artère qui peut se rompre en grossissant. L’aorte abdominale est une région du corps particulièrement concernée. Selon les spécialistes de la Société Française de Médecine Vasculaire (SFMV) qui s’investit dans le dépistage échographique de cette pathologie, « l’anévrisme de l’aorte abdominale tue autant que le cancer du sein chez la femme et le cancer de la prostate chez l’homme. Il s’agit donc d’un enjeu de santé publique. » L’opération de dépistage, en France, se nomme Vesale, du nom de l’anatomiste et médecin du 16e siècle qui décrivit le premier un anévrysme artériel : Andreas Vesalius. L’an passé, l’opération Vesale a dépisté 6000 personnes (72 centres, 350 médecins vasculaires impliqués). Cette année, le dépistage par échographie aura lieu le 21 novembre. L’examen dure cinq minutes. Trois lieux seront mobilisés à Toulouse : la Maison des usagers de l’Hôpital Rangueil, Hall d’accueil, Bâtiment H1, la Polyclinique du Parc, 31 rue des Bûchers (1er étage, Porte 12) et le Parc des Expositions (pendant le Salon de l’Automobile et de la Moto), Rond-point Michel Bénech. 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.