Toyota Auris HSD ; Hybridez vous l’Auris

Toyota N°1 mondial, précurseur en matière de véhicule hybride élargit sa gamme par le segment des compacts. Il faut dire que ce choix n’a rien du hasard. Car l’Auris se trouve au cœur du marché, le plus porteur. Celui qui représente 16 % des ventes de voitures particulières. Alors comme le géant nippon a déjà vendu de par le monde, plus de 2 millions et demi d’exemplaires de sa technologie hybride avec la seule Prius, l’Auris constitue la solution idéale dont voici la recette.

 
Prenez une caisse de celle-ci et remplacez la motorisation traditionnelle diesel ou essence par un ensemble hybride identique à son aînée la Prius. Voici donc l’Auris HSD. Le tour est joué, plus facile à dire qu’à réaliser. Et pourtant Toyota arrive à ce résultat avec seulement 50 kg de plus sur le train avant et arrière par rapport à la version Diesel équivalente.

 


Ainsi est née la première motorisation 100 % hybride du segment M1. Cette HSD pour Hybrid Synergie Drive autorise le mode tout électrique sur environ 2 km à une vitesse maxi de 50 km/h. La puissance utile s’établit à 136 chevaux provenant du moteur essence VVT-i de 1.8 litre de cylindrée, auquel s’ajoute le moteur électrique d’une puissance maxi de 80 chevaux. Ainsi en conduite normale, les deux fonctionnent ensemble donnant un surplus de nervosité. En cas de freinage ou de décélération, le moteur électrique fonctionne aussi comme un générateur, ce qui recharge la batterie.

 


La consommation tombe à 3.8 l/100 km avec 89 grammes de rejet de CO², (attention ces chiffres proviennent du constructeur). Pour avoir de tels résultats, il a fallu améliorer le CX qui tombe à 0.28 par l’emploi d’appendices aérodynamiques et la monte de pneu à faible résistance aux roulements. Le 0 à 100 km/h s’obtient en 11.4 secondes, ce qui lui offre le meilleur chrono, des moins de 100 g de rejet, du segment.

 


Facile non pas à chanter, mais à conduire, l’Auris HSD dispose de 3 modes de conduite : EV 100 % électrique, ECO qui diminue la conso par une gestion serrée par exemple de la clim. Enfin le mode Power vous offre une conduite plus nerveuse par une gestion appropriée. En plus des avantages de l’hybride, l’Auris séduit par une ligne de carrosserie identique aux versions essence ou diesel. Ce qui vous évitera de tomber, dans le cliché du : «Vous m’avez vu, je roule écolo».

 


Seule différence, le logo Toyota se pare d’un fond bleu. Et côté finance, la concurrence ne sourit plus du tout. Car l’Auris HSD hybride profite du bonus écologique de 2 000 € auquel s’ajoute l’exonération totale ou partielle de la carte grise suivant votre département d’immatriculation. Respecter la planète et réaliser une bonne affaire financière, elle est pas belle la vie en Auris Hybride ? Surtout en blanc nacrée.

 

Gamme Toyota Auris Hybride
à partir de 23 300 €  hors bonus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.