Toulouse, capitale de l’auto et de la moto

Alors que l’automobile essaye de digérer la crise par des aides et primes au maintien des ventes ou tout au moins à la relance, Toulouse ouvre son traditionnel Salon de l’Auto en alternance avec Paris, soit tous les deux ans. La fameuse crise s’aperçoit en observant les expositions dites mondiales. Genève en mars dernier se déroulait sans le faste d’antan et avec déjà l’absence ou des surfaces réduites des stands et chose inconcevable, sans ambiance musicale.

 
Puis en septembre, le “Kolossal” Salon de Francfort brilla par les absences de Nissan, pourtant allié de Renault, de Honda, de Mitsubishi. Enfin, le déclin de Tokyo qui a frôlé purement et simplement l’annulation. Ce symbole de la technologie, a vu sa surface diminuer de plus de 40 %. Au point que les constructeurs européens et même comble d’ironie, sans certains locaux, qui avaient fait l’impasse, en attendant des jours meilleurs. Aujourd’hui le Salon de Toulouse existe, tant mieux. Cette 23ème édition se déroule jusqu’au 29 novembre sur près de 30 000 m² d’exposition. Grâce à la volonté du Conseil National des Professions de l’Automobile qui a eu la bonne idée d’inviter la moto, ce salon comblera aussi les motards avec des exclusivités suite à l’annulation de celui de Paris. Soyons positifs, place au plaisir et découvrons la passion et le rêve, avec la version 2009 du Salon de l’automobile et de la moto de Toulouse.

 


Plus d’une trentaine de marques automobiles seront présentes : Alfa Romeo, BMW, Citroën, Dacia, Daihatsu, Fiat, Ford, Honda, Hyundai, Kia, Lancia, Lexus, Mercedes, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Renault, Skoda, Smart, SSangYong, Suzuki, Toyota, Volkswagen, Volvo…

Un hall exclusivement consacré aux deux roues : Aprilla, BMW, Harley Davidson, Honda, Kawasaki, MBK, Piaggio, Suzuki, Vespa, Yamaha… toutes les marques de motos seront représentées.
BMW présentera en exclusivité la S1000 RR : ce premier hypersport est un véritable concentré de puissance. Aprilia, avec sa première moto 4 cylindres dotée d’un moteur unique, le plus puissant jamais réalisé par la marque. Harley-Davidson et ses modèles réinventés. Honda avec le style futuriste de la moto DN01. Suzuki s’étoffe d’une routière GT de grosse cylindrée. La GSX1250FA, équipée d’une bagagerie de 101 litres de contenance et de l’ABS, sera disponible dès le mois d’avril.

 


Les deux roues se mettent au vert

En exclusivité pour le salon de Toulouse, la présentation du 1er scooter hybride au monde, le MP3 Hybrid de Piaggio. Il s’agit du premier véhicule utilisant des batteries Lithium-ion pouvant être rechargé à l’aide d’une prise sur le réseau électrique.
Le Sweet-Elec de la marque E-MAX se place comme le seul scooter électrique non détourné d’un scooter thermique, avec une autonomie programmée jusqu’à 70 kms et des fonctions utilisateur avancées. Matra présentera elle aussi un scooter électrique sans particules, silencieux. Son petit plus ? Il est au même prix que le scooter essence. Solex pioche dans les particularités qui ont fait le succès de sa première version tout en ajoutant des “plus” à son nouveau modèle baptisé E-Solex. L’atout technologique majeur de cet engin silencieux : sa nouvelle batterie développée avec les leaders du secteur.

Nouveauté : un espace prestige. Petits et grands rêveront avec l’espace prestige réunissant les marques Ferrari, Maserati, Porsche et Jaguar.

Des animations dans l’air du temps…
- La protection de l’environnement sera à l’honneur notamment sur l’espace avec des “Vélos électriques” et avec l’exposition de modèles toujours plus “écologiques”
- Un espace explorera les différents métiers de l’automobile, de la moto et des véhicules industriels, “Le Village Sécurité Routière” sensibilisera le public aux dangers de la route en voiture comme en moto et “Le Cercle T” présentera quant à lui ses plus beaux modèles de collection.

 

«Cette 23ème édition s’annonce comme une rencontre particulièrement intéressante», explique Raymond Vié, président du Salon, «la participation des constructeurs moto, la présentation de nouveaux modèles auto, les nouvelles animations, une création visuelle plus dynamique, apportent un vent de fraîcheur sur notre beau Salon. Et malgré un contexte économique difficile, le public aura une opportunité de découvrir le marché et de s’informer auprès de professionnels pour l’aider dans son choix.»
Pour Bertrand de Boussac Commissaire Général, concessionnaire Fiat, Abarth, Alfa Romeo et Lancia le Salon de Toulouse représente «Une vitrine unique et exceptionnelle, grâce aux efforts de toute une Profession qui se mobilise dans le cadre de cette 23ème édition, avec toujours cette volonté de séduire et de satisfaire sa clientèle…»
Près de 100 000 visiteurs sont attendus pour ce Salon de l’Auto et de la Moto qui continue à conquérir au fil des années ses lettres de noblesse pour devenir l’événement incontournable du Grand Sud… De nombreuses animations vous attendent par ailleurs dans le cadre des deux nocturnes du mardi et vendredi. N’hésitez pas pour tout renseignement complémentaire à consulter le site www.salon-automoto-toulouse.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.