Législatives : Que peut-il se passer ?

Nous avons définitivement tourné la page de l’élection présidentielle… On s’est déjà presque habitué à voir François Hollande «blaguer» avec son nouveau pote Barack ! Tout le monde politique est désormais sur un nouvel objectif, les élections législatives. Le PS et ses alliés souhaitent donner une large majorité au nouveau président, tandis que l’UMP souhaite en réalité (malgré un discours de circonstance) représenter une minorité forte à l’Assemblée nationale… avec une petite possibilité de surprise (une cohabitation) Soyons pragmatiques ! Il y a une logique institutionnelle qui fait qu’il paraît sain pour notre république que les Français puissent permettre au président qu’ils ont eux-mêmes choisi de gouverner sereinement, qu’il soit en capacité de mettre en œuvre un programme pour lequel il a été élu (ses fameuses 60 propositions.) D’ailleurs si Nicolas Sarkozy avait été élu, il aurait lui-même demandé et incité à avoir une majorité de députés… Même s’il est aussi juste de constater que cela pourrait être la première fois sous la 5e République qu’un seul parti ait tous les pouvoirs. Cependant, 2014 permettra sans aucun doute l’alternance au niveau des territoires… C’est aussi la loi de la démocratie. La droite et le centre doivent se reconstruire en conséquence. Se préparer à la reconquête des territoires. La gauche ayant tous les pouvoirs en 2012, ne pourra qu’en perdre en 2014 (avec les élections municipales notamment…). Mon pari pour les 10 et 17 juin prochains ? Une victoire logique de la gauche pour permettre au nouveau président de gouverner, et par respect de la bonne marche de nos institutions.  Et puis une cohabitation en période de crise ? Bof ! Non ? En Haute-Garonne, 10 circonscriptions sur 10 pour la gauche ! Sauf si Jean-Luc Moudenc gagne son pari sur la 3e circonscription…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.