Le Centre toulousain s’émancipe de Sarko


Nous le sentions arriver depuis un moment… Les partis du Centre toulousain (MoDem, Parti Radical, Gauche Moderne, Nouveau Centre, Alliance Centriste) ont décidé d’être à la pointe d’une recomposition du Centre, sans soute attendue par un grand nombre d’électeurs. Ils discutaient depuis déjà de longs mois ensemble sans forcément toujours tenir compte de l’aval ou non des appareils parisiens. Aujourd’hui, le Parti Radical 31 a décidé d’accélérer la démarche en s’émancipant de l’orientation prise par ses leaders médiatiques, Jean-Louis Borloo et Rama Yade. Non, ici à Toulouse ils ne soutiendront pas Sarkozy ! Et si les partis centristes de la «ville rose» étaient précurseurs d’un mouvement national ? Leur constat est en tout cas commun : La droitisation du discours Sarkozyen ne correspond en rien aux valeurs traditionnelles du Centre. Après la Présidentielle, il est donc probable qu’une recomposition de l’échiquier politique se profile. Nous devrions assez vite revenir à un schéma que notre histoire a déjà connu jadis avec le RPR et l’UDF. Bayrou, Morin et Borloo dans le même parti… Il ne vous tarde pas de voir ça ? Moi si !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.