Le cartable, la trousse … et les coups tordus ! C’est bien la rentrée !

Le microcosme politique toulousain ressemble à s’y méprendre à une cour d’école. Tant mieux car la rentrée est déjà d’actualité pour les élus et militants de tous bords. A gauche, les écologistes et Régis Godec en particulier ont déjà fait monter la pression au Capitole : « On voit depuis le début du mandat que certains éléments du projet écologiste ne rentrent manifestement pas dans le logiciel du Parti Socialiste », a déclaré le leader toulousain d’EELV. Voilà qui résonne telle une diatribe que nous devrions réentendre dans les semaines à venir. Les Verts maintiennent donc toujours autant la pression sur un Pierre Cohen qui ne semble pourtant pas atteint pour le moment. Ses adjoints montrent même de la confiance à revendre … Comme si la piétonisation du centre-ville était la vitrine idéale du projet Cohen, et un dopant plus qu’efficace. Pour beaucoup d’entre eux le discours est le suivant : « Les Toulousains sont en train de s’approprier leur nouveau centre-ville. » Un gage avant mars 2014 ? Pas si sûr … Le climat politique national est orageux, et la reprise économique pas encore significative. Jean-Luc Moudenc l’a bien compris, et tente d’en profiter malgré la campagne d’été de sa meilleure ennemie Christine de Veyrac, et un Front National qui pourrait profiter de certains maux. Alors oui en cette rentrée les négociations de couloirs vont être de rigueur afin de déterminer qui sera réellement ou pas sur la ligne de départ du marathon des municipales. Elections internes et rencontres en coulisses vont  donc animer ce mois de Septembre … On peut ouvrir le cartable, le cours a commencé ! Quelle belle classe cette salle des Illustres, non ?

Thomas Simonian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.