La température monte, la gauche toulousaine réclame du paracétamol

Se gausser des errements de la droite et du centre à Toulouse était devenu le sport local n°1, et dieu sait que je ne m’en suis pas privé… Vous non plus je le sais (rires). Et ce n’est sans doute pas terminé, je suis apte à parier sur le sujet avec vous. Mais attention, la campagne pré-municipale commence à agiter désormais la gauche toulousaine. Depuis déjà plusieurs mois Jean-Christophe Sellin et Myriam Martin avaient souligné vertement leur désir d’indépendance au premier tour. Pierre Cohen avait pris acte, en écartant notamment le diablotin Sellin de sa délégation (musiques)… C’est au tour maintenant des écologistes de mettre en pratique leur esprit frondeur. La base « verte » a tranché, et la marque EELV partirait donc elle aussi en mode autonome aux municipales. Gérard Onesta, François Simon, Régis Godec ou Antoine Maurice se disent prêts en « off » à partir au combat… Leurs militants les départageront à la rentrée. Une émancipation qui semble ne pas être appréciée par la garde rapprochée du maire, quelques tweets ou quelques messages Facebook en attestent… Pierre Cohen lui-même se refuse de voir en ce vote militant une fatalité : « Je les incite à continuer à réfléchir » a-t-il même lancé lors d’un point presse. La posture du Front de Gauche, et désormais d’EELV, met en danger la stratégie capitolienne qui vise à être en première position au premier tour. Comme pour mieux impulser une dynamique pour le second… Mais que le PS se rassure, l’UMP de Moudenc va elle devoir surveiller une montée potentielle du FN, tout en faisant rentrer dans le giron les centristes encore indisciplinés. C’est pas gagné tout ça non plus ! Le temps est donc maussade du côté du Capitole, mais un coup de paracétamol… et ça repart. Bon au cas où, je connais une bonne adresse à quelques centaine de mètres… la pharmacie Lemorton… ça vous dit quelque chose ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.