Carton rouge !!!

Il y a des moments où la démocratie vacille … Il y a des moments où elle se pose des questions sur elle-même. Le moment que nous vivons est de ceux-là. Clément Méric avait 18 ans et avait déjà une âme tournée vers la politique et les convictions. Il était militant de l’ « Action antifasciste Paris-Blanlieue » … et sa vie s’est envolée par l’acte barbare commis par ceux qu’il combattait. Une tragique destinée. L’une de celles qui ne s’écrit pas. Aujourd’hui il est temps de relever la tête, d’être fier du pays ouvert aux autres dans lequel nous vivons et de clamer haut et fort qu’un tel acte est à combattre. Il est aussi le moment de dire que certains groupuscules n’ont plus lieu d’être, qu’ils ne méritent pas d’être sur la sphère publique et qu’ils ne correspondent en rien aux valeurs que nous partageons pour la plupart. Les pensées envers Clément ne suffiront pas, il est désormais temps d’agir et de faire entendre la voix qui sait trancher …. N’attendons plus pour faire interdire ces regroupements d’individus dangereux qui confondent pathologiquement leur mal-être existentiel avec la haine de l’autre … Des individus qui ne comprennent d’ailleurs même pas que leurs idées peuvent être combattues. Comme s’ils n’acceptaient pas la notion de démocratie. Parfois le terrain des idées ressemble à un terrain de foot. Quand on récolte un carton rouge pour non-respect des règles, on doit sortir du terrain  … Or, le terrain de la démocratie a aussi ses règles. Alors à ces groupuscules d’extrême droite qui ne respectent rien…Carton rouge ! Dehors !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.