Brignoles : Et si les journalistes avaient leur part de responsabilité ?

Il y a des moments où je m’interroge sur l’exercice même de ma profession. Et dimanche soir en particulier. Avez-vous regardé la télévision en cette fin de week-end ? La cantonale partielle de Brignoles (au moins désormais je connais cette petite ville varoise de 16 000 habitants) et la primaire socialiste de Marseille y ont été traitées par mes confrères de la télé comme s’il s’agissait d’une veillée présidentielle ou législative. Etrange, non ? Une couverture que je juge pour le moins négatif pour la vox populi. Je m’explique. Certes il ne faut pas négliger les conséquences politiques de cette partielle, et la montée réelle du FN dans notre pays, mais il est de notre devoir de relativiser les événements et les mettre en perspective : 1/ Le Var, et Brignoles en particulier, sont depuis de longues années une terre propice au FN 2/ Il y a déjà eu historiquement des cantons remportés par le FN sans que cela bouleverse la vie politique française (Dreux en 1983) 3/ Les partis populistes progressent toujours dans les périodes de crise. Au lieu de rappeler cette vérité journalistique-là, les chaînes d’info en continu en particulier ont préféré mettre le FN au centre des problématiques politiques du moment. Or, avec un tel traitement le risque est de faire du FN un parti… cette fois-ci central. Depuis quelques jours j’entends, à juste raison aussi, une remise en cause de la classe politique face à cette montée frontiste. Les journalistes n’ont pourtant pas à s’absoudre.

Thomas Simonian



UN COMMENTAIRE SUR Brignoles : Et si les journalistes avaient leur part de responsabilité ?

  1. Bessoles Pierre dit :

    sur france inter au journal du dimanche soir la journaliste qui interwievé l’élu FN à conclu l’entretien par un bonsoir et “bonne soirée entre fachistes”
    Cela m’est apparu scandaleux déplacé de part d’un professionnel du service public

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.