Bilan des législatives : Moudenc provoque déjà Cohen … mais en plus va falloir surveiller les tweets de nos nanas !

Vision locale «Ils se sont brûlés !»

Alors oui, la gauche est toute puissante en Haute-Garonne. Alors oui, le PS assoit sa suprématie à la sortie de cette échéance législative. Mais cette victoire peut également avoir un «goût amer», un goût d’inachevé… La troisième circonscription est bien tombée dans les mains de l’ancien maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc (50,41%). Une victoire à l’arrachée, dans un contexte tendu et difficile, le résultat d’un travail de fond d’une année mené avec sa suppléante Laurence Arribagé et une très jeune équipe de campagne. Du côté de la mairie de Balma, suivez mon regard, les esprits peuvent continuer à être «embrumés»… En effet, l’analyse d’Alain Fillola était sans doute la bonne. François Simon n’était pas le candidat idéal pour la gauche dans cette circonscription «découpée» par la droite, pour la droite. Son passé de dissident à Pierre Cohen, son passif altermondialiste, son idéologie très marquée, son opposition au TGV auront eu raison de sa candidature. Aujourd’hui, Jean-Luc Moudenc est le seul député UMP du département. Il rejoint ainsi le club très fermé organisé autour d’Alain Chatillon (sénateur) et de Christine de Veyrac (députée européenne). Cela fait aussi de lui un leader de fait. Une mauvaise nouvelle pour Pierre Cohen et les siens. Pourtant, tout ne sera pas facile pour JLM. Il va lui falloir réunir autour de lui les différentes composantes centristes, il devra s’imposer définitivement auprès de ceux qui auraient certaines ambitions plus ou moins (on peut penser à François Chollet ou Christine De Veyrac) affichées et devra entendre certaines critiques provenant des équipes de campagne des autres candidats UMP, qui depuis quelques jours se plaignaient que tous les moyens soient concentrés sur cette seule troisième circonscription. Le travail est là pour Moudenc. Mais il le sait, et son nouveau statut plaidera sans doute pour lui. Le PS et ses alliés écologistes ont souhaité jouer avec le feu sur cette circonscription. Ils se sont brûlés !

Vision nationale «Surveillez les tweets de vos compagnes !»

Les Français sont cohérents. Ils ont souhaité en finir définitivement avec le «Sarkozysme» ! Car je ne vois pas dans ce vote, comme dans celui de la présidentielle, une vraie envie de François Hollande… J’y vois davantage l’envie de «tourner une page»… La page d’un pouvoir arrogant et qui a symbolisé, à juste titre ou pas, le «fossé» qui se creuse tous les jours davantage entre nos classes sociales. Illustration est faite de tout cela avec les défaites de ceux qui ont fait le «Sarkozysme» : Morano, Guéant, Lefebvre, Rosso-Debord sont «ko» ! Il est temps maintenant à l’UMP et au centre de se reconstruire. Copé, Fillon, Juppé, Wauquiez et consorts ont déjà le prochain congrès de leur parti en tête. Idem au PS ou Harlem Désir, Jean-Christophe Cambadélis… et peut-être «Ségolène» (puisque sans perchoir, sic) se préparent eux-aussi à prendre la tête du mouvement présidentiel. Un autre match a donc débuté après ces législatives. La vie politique n’en finit jamais de nous alimenter de feuilletons haletants. Ah au fait, dernier détail à tous les copains… Surveillez les tweets de vos compagnes !!!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.