Ai-je bien entendu ? Une élue UMP «dérape» en Conseil Municipal

J’ai assisté ce matin au conseil municipal de Toulouse, et comme attendu, les récents résultats électoraux y ont été analysés par l’ensemble des groupes politiques présents, mais vous en saurez plus sur tout ça dans le «JT» à paraître jeudi prochain. Car là n’est pas mon propos du jour… Durant le défilé coutumier des délibérations, l’une pouvait paraître anodine et concernait l’attribution d’une subvention aux homodonneurs. Anodine, pas tant que ça… Car la réponse alors délivrée par une élue UMP du groupe «Toulouse Métropole d’Europe» m’a attristé, choqué… A tel point que je me suis même demandé sur le coup si j’avais bien entendu la même chose que mes voisins. Les propos étaient malheureusement les bons. Moi qui suis pourtant bien loin d’être un pudique des mots, il m’est impossible de vous retranscrire lesdits propos. D’abord parce qu’ils sont choquants, mais surtout non respectueux et non dignes de l’identité de notre ville. Que l’on soit pour ou contre l’adoption par des couples homosexuels, dont acte. Que l’on soit pour ou contre le mariage gay, dont acte. Tous les débats se doivent d’être ouverts. Mais attaquer les pratiques sexuelles des uns et des autres dans l’enceinte représentative des citoyens toulousains, non ! Un élu ne peut pas, ne doit pas, avoir ce type de posture. Il doit savoir regarder, avec sa philosophie propre, ce qu’est la société d’aujourd’hui afin de la rendre plus juste, plus équilibrée mais surtout toujours plus digne. Tout peut-être dit, mais tout peut-il être acceptable ? J’en doute.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.