A droite comme à gauche, 2014 en point de mire

2014… Les Municipales… J’ai la vague impression que tout le monde y pense ! Et vous ? Après ces feuilletons, de la Présidentielle, puis des Législatives, nous pensions nous mettre au repos… C’était sans compter sur les ambitions et les rancœurs des uns et des autres. Le Capitole semble plus important pour certains que le bronzage marin ou montagnard… Cela leur ferait pourtant le plus grand bien ! Alors à gauche, on s’amuse ci et là à commencer à remettre en cause la légitimité de Pierre Cohen. Dans les colonnes du «JT» de cette semaine, François Simon avance : «Nous sommes plutôt déterminés à avoir une liste autonome aux prochaines municipales.» Les écologistes semblent donc prêts à rééditer le «coup» qu’ils avaient imposé à Martin Malvy en 2010. Avec Gérard Onesta en tête de liste ? On en parle… Le «Front de gauche» envisage également une telle posture. A droite et au centre, et après l’élection de Jean-Luc Moudenc sur la troisième circonscription, nous pensions là aussi que nous allions traverser une période de calme. C’était sans compter sur le groupe «Toulouse Métropole d’Europe» du trio Chollet/Bouscatel/Déqué, qui n’a pas attendu la rentrée pour contester le leadership de l’ancien maire. A l’ordre du jour, la volonté d’ouvrir le débat sur la possibilité d’une autre liste que celle dont Moudenc pourrait être le chef de file. Vraie provocation ou vraie solution ? Le constat : A gauche les attitudes de Pierre Cohen (notamment lors des dernières législatives) ne font pas l’unanimité dans ses rangs, et à droite Jean-Luc Moudenc pourrait voir François Chollet et ses amis faire définitivement «bande à part». Nous en saurons plus à la rentrée sur les ambitions des uns et des autres.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.