Tant qu’il y aura des arbres

Cet été, qui n’a pas cherché un peu d’ombre sous les branches, un peu de fraîcheur à l’abri d’un feuillage. Bien ancrés dans le sol de la ville, les arbres toulousains offrent un véritable spectacle végétal au gré des saisons. Témoins de notre histoire, abritant parfois nos amours, partenaires de nos jeux enfantins, nos destins semblent étroitement liés.

Comme disait Honoré de Balzac : «Il ne se rencontre pas plus dans la vie de l’homme deux moments de plaisir semblables, qu’il n’y a deux feuilles exactement pareilles sur un même arbre.»

[imagebrowser id=13]

MA Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.