Subaru Impreza XV ; Tendance Crossover

Partant d’une Subaru Impreza diesel 2.0 D Sport, cette version XV se transforme en Crossover par un habillage viril, un brin charmeur. Pour cela, elle reçoit des jantes alliage de 16 pouces à cinq doubles branches, du plus bel effet. Mais ce n’est pas tout. Afin de se démarquer de la gamme Impreza au caractère plus typé sport, cette XV s’approprie une calandre spécifique dans la tendance actuelle en trapèze renversé.

 
Elle porte sur sa partie haute, le logo de la galaxie Subaru comme le veut la tradition. Pour compléter ce changement de statut, des élargisseurs d’ailes, des rails de toit et un spoiler au sommet de la lunette arrière apparaissent. L’effet baroudeur s’amplifie par le ton noir mat de ces appendices.
Avec 4.41 m de long et 1.74 m de large, la ligne s’avère équilibrée d’autant que le côté pratique et polyvalent apparaît chez elle, à la limite comme une vocation. En effet, suivant la configuration des sièges arrière, le volume du coffre évolue de 301 litres à 1 216 litres. Et cela, avec une hauteur raisonnable d’1.47 m qui n’influence en rien, ni le CX, ni la consommation.

 


Intérieurement cette Subaru reprend l’ADN maison en y ajoutant sa personnalité due à son rang de crossover. Pour preuve, les espaces de rangement dans les portes, ou dans le vide poche central. Enfin la boîte à gants à ouverture assistée dont l’éclairage s’effectue par diodes, modernisme oblige. Sans oublier les porte-gobelets qui acceptent aussi des bouteilles de grands diamètres. Les sièges avant baquets de série sont chauffants. En cette période hivernale, bien pratiques aussi, les essuie-glaces dégivrant tout comme les rétroviseurs. De série sur tous les modèles, la climatisation adopte un condensateur, un compresseur et d’autres éléments qui améliorent l’efficacité générale. A noter que le moteur 2.0 Diesel possède une telle efficacité de refroidissement que la température de l’eau ne s’élève pas facilement en conduite normale.

Sur tous les modèles Impreza a d’ailleurs été adopté un système qui permet au chauffage d’être opérationnel aussitôt après avoir mis le moteur en route, même par temps très froid.
Côté motorisation, l’on retrouve le Diesel 4 cylindres à plat de type boxer de 150 chevaux. Avantage de cette technologie boxer : les mouvements des pistons annulent naturellement les vibrations. Ce moteur Diesel n’a de ce fait, pas besoin des arbres d’équilibrage, fréquemment utilisés sur ce type de motorisation.

 


Le design très compact du vilebrequin, pris en sandwich entre des blocs cylindres très rigides, aide à réduire les bruits et les vibrations désagréables à haut régime. Il s’avère vaillant, silencieux et sobre avec une conso mixte de 5.8 litres aux 100 km. Autre qualité du boxer : le centre de gravité abaissé qui évite un tangage intempestif. Une suspension de type McPherson, développée et affinée depuis des années par Subaru, a été adoptée pour l’avant. Son poids réduit, contribue à améliorer la stabilité, le confort et le comportement en compression. A l’arrière, on retrouve une suspension à double triangle rattachée à un sous châssis qui permet de supprimer les fréquences des chocs et des bruits au profit d’un plus grand confort. A l’instar de ses grandes sœurs, initiatrices des SUV compacts (Forester) et breaks surélevés (Outback), la Subaru Impreza XV permet de rentrer dans l’univers des berlines compacts au style crossover avec le plaisir et la sécurité des quatre roues motrices qui fait la réputation de la marque Subaru.

 

Subaru Impreza XV à partir de 31 400 euros


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.