Stade Toulousain : Retour salutaire des internationaux

Les Rouge et Noir, jusque-là amputés de leurs internationaux et affichant une infirmerie conséquente, avaient besoin de se rassurer mais aussi d’engranger quelques points leur permettant de tenir à distance Perpignan, 7e du classement général. C’est désormais chose faite puisque les hommes de Guy Novès se sont imposés sur leur terre face aux Parisiens du Stade Français sur le score de 46 à 16. Et n’en déplaise aux détracteurs de Guy Novès qui ne comprennent pas que l’entraîneur puisse râler lors des doublons avec l’Equipe de France, ce sont bien les internationaux toulousains qui ont fait la différence. Sur six essais marqués par les Stadistes, cinq l’ont été par des joueurs retenus par le Tournoi des VI Nations. Même s’ils n’étaient pas seuls sur le terrain bien sûr, un sentiment de sérénité était cependant palpable, comme si les « tôliers » de l’équipe revenus, tout pouvait s’arranger. Certes, la confiance est là, mais les points faibles n’ont pas disparu pour autant. Le secteur de la touche par exemple, laisse encore à désirer. Pour y remédier, le staff du Stade Toulousain a fait appel à Aksventi Giorgadze, ancien talonneur géorgien, qui tentera de « rectifier le tir », en touche comme dans le jeu de la première ligne.

Avec 13 points d’avance sur l’USAP, les Toulousains sont maintenant certains d’accéder aux phases finales du championnat… en passant par les barrages. Cette victoire face au Stade Français s’avérait donc nécessaire aux vues des rencontres qui se profilent à l’horizon. Pour les quatre derniers matchs de la saison, les Rouge et Noir enchaînent trois déplacements difficiles au Racing, à Montpellier et à Clermont, avant d’accueillir Grenoble. Il faudra alors un exploit pour que le XV toulousain accède au haut du tableau, monopolisé par Toulon et Clermont. Par contre, les hommes de Guy Novès peuvent encore espérer accrocher un match de barrage à domicile.

A suivre.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.