Qui part comme un lion, fini comme un con !

Entre pleurs pour les uns et joie pour les autres, le bilan sportif des Toulousains restent pourtant en demi-teinte, tant pour le Stade Toulousain que pour le TFC.

Pour les Rouge et Noir, la déception est grande suite à la défaite concédée face à Toulon 24 à 9, synonyme d’une saison blanche. Les hommes de Guy Novès n’auront pu défendre leurs chances ni pour la H-Cup, ni pour le bouclier de Brennus. Sans parler de déclin, le Stade Toulousain a surtout trouvé des adversaires à sa mesure car si le XV de la ville rose avait pris l’habitude de faire la course en tête, force est de constater que ce n’est plus le cas. Et même, le Stade a trouvé plus fort que lui car, il n’y a rien à redire sur la physionomie de la rencontre, les Toulonnais méritent amplement leur victoire. Plus disciplinés, mieux organisés et surtout très solides en défense, ils n’ont laissé aucune option aux Toulousains. Galvanisés par leur victoire en H-Cup et leur « démonstration » du week-end, je parierais bien sur un doublé des Toulonnais. C’est Boudjellal qui doit afficher un sourire narquois en toisant ses détracteurs d’hier… et d’aujourd’hui.

Pour le TFC, qui termine sa saison sur un bon rythme, on pourra regretter qu’ils n’aient pas su le garder toute la saison. Victorieux 2-0 face à Montpellier, les Toulousains semblent plus à l’aise avec la nouvelle formule 3-5-2 de Casanova, qu’il aurait peut-être fallu expérimenter plus tôt. Les Violets, qui avaient pourtant démarré leur saison sur des chapeaux de roue, se sont ensuite laissés aller et sont tombés dans une léthargie dont il était difficile d’entrevoir la fin. Cette période de doute a pris fin, trop tard malheureusement, avec la mise en place d’une nouvelle organisation de jeu. Le point positif reste la découverte et la confirmation de Ben Yedder, auteur de 15 buts inscrits durant le championnat.

Avec les recrues annoncées dans les deux clubs, mais c’est un autre sujet, espérons que la saison prochaine sourie aux Toulousains !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.