Les Rouge et Noir prêts pour la H-Cup… quand le TFC rechute sur Canal+

Le match du week-end dernier a été bénéfique au Stade Toulousain, tant pour la suite des événements en Coupe d’Europe, que pour les tractations des premières places du Top14. Mais, bien entendu, tous les regards étant tournés vers la prochaine échéance, c’est la bonne forme des Stadistes avant la réception des Gallois d’Ospreys qui intéresse en premier lieu. Sans toutefois, négliger la prise de la deuxième place du classement du Championnat de France en privant les Clermontois du bonus défensif (victoire 30-22), cette rencontre a également permis au XV toulousain de se rassurer avant l’enchaînement du match européen. Intraitables en attaque, les Rouge et Noir ont toutefois concédé trop de pénalités à Morgan Parra en première période… mais rien d’alarmant puisqu’ils restent bien organisés et sont capables de résister solidement à de longues phases de jeu Clermontoises. Opportunistes et justes dans le jeu et les prises de décisions, les Toulousains savent profiter des erreurs adverses. Tous les éléments sont donc réunis pour poursuivre la belle aventure de la H-Cup. A suivre.

Mais si le Stade Toulousain a le vent en poupe, ce n’est pas vraiment le cas du TFC. Loin d’être une science exacte, on a coutume de dire que lorsque le rugby fonctionne, le foot n’est pas à la fête et vice et versa. Cette fois, l’adage se vérifie ! Comme cela avait été évoqué, en plaisantant… les caméras de Canal+ tétaniseraient-elles les joueurs du TFC ? Objectivement, à chaque fois que les matchs toulousains ont été diffusés sur Canal+, les TFécistes ont offert de bien piètres prestations. Et si Lyon leur avait permis de sortir la tête de l’eau, Lorient a eu tôt fait de la leur renfoncer. Et, quand même les joueurs le confirment… en témoigne Zébina s’adressant aux journalistes de Canal+ : «Chaque fois que vous êtes là, on joue comme des merdes.» Est-ce alors la faute des caméras si le TFC ne parvient pas à être régulier ? Je n’y crois pas beaucoup ! Et Capoue de rajouter : «Je ne sais pas si c’est la télé… C’est désolant, on a envie mais on n’y arrive pas.» Stop aux fausses excuses ! Ces raisons évoquées par des joueurs professionnels, dont les apparitions TV sont inhérentes au métier, semblent quelque peu légères. Certes les joueurs concèdent que leurs automatismes ne sont pas en place, que les erreurs personnelles restent trop nombreuses et que le jeu offensif n’est pas assez appuyé, mais beaucoup mentionnent la présence des caméras… Pourtant, ces dernières ne devraient-elles pas être une source de galvanisation, de reconnaissance du jeu toulousain, une opportunité pour le club ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.