Les assises du rugby sauront-elles lever les bonnes questions ?

Assises du rugby 2012Les assises du rugby français se tiendront la semaine prochaine à Marcoussis. Les pontes de l’ovalie devraient discuter notamment du calendrier et des doublons dus aux matchs internationaux. Effectivement, les joueurs doivent enchaîner 40 rencontres dans l’année, sans compter les rencontres internationales pour les sélectionnés. Mais ce sont davantage les doublons qui font polémiques, plutôt que le nombre de matchs disputés annuellement. Et pour cause, sachant qu’une année est composée de 52 semaines, à raison d’un match par semaine, ce n’est tout de même pas insurmontable. Le problème réside dans les sélections du XV de France qui amputent les clubs de leurs meilleurs joueurs, et pour le Stade Toulousain en particulier, cela commence à poser de sérieux problèmes, d’autant que cette année deux joueurs « clés » se sont déjà gravement blessés (Médard et Clerc). Mais comment adapter le calendrier français au calendrier international ? Sauf en ne disputant plus certaines compétitions, je ne vois pas d’issue !

Parmi les questions qui vont être abordées, on retrouve l’organisation d’événements sportifs importants et sur ce sujet, messieurs de la Fédération, il y a du travail. Au vu du fiasco du France/Irlande que tous les passionnés de rugby garderont en mémoire, moi la première, il est légitime de s’interroger. Je ne sais pas ce que les assises peuvent apporter à ce sujet en sachant que les grandes instances du rugby français n’ont même pas eu le courage de reconnaître leur erreur. Car, pour trouver des solutions à un problème, il faut déjà être conscient qu’il y en a un, et il ne semble pas que ce soit le cas. Encore aujourd’hui, la FFR et le Comité des VI Nations se renvoient encore la balle quant à la responsabilité de chacun sur le non-événement de la « première » rencontre France/Irlande.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.