Le collectif paye, c’est une certitude

Cela faisait bien longtemps que les abonnées au TFC n’avaient pas vu un tel match ! Sept buts en une seule rencontre au terme de laquelle Nice s’est imposé 3-4 ! Rendez-vous compte ! Score déjà rare en Ligue 1, il l’est d’autant plus à Toulouse. Les hommes d’Alain Casanova ont donc résisté, en tentant le tout pour le tout, quitte à négliger la défense. A l’image de Ben Yedder, auteur d’un doublé, les Toulousains avaient décidé de jouer, d’attaquer. Le collectif retrouvé et un état d’esprit plus combattif aura presque permis au TFC de retrouver les chemins de la victoire… mais c’était sans compter sur les erreurs individuelles et la méforme désormais confirmée de certains joueurs. Alain Casanova le reconnaît lui-même, « nous devons être plus solides et rigoureux dans ce que nous faisons défensivement. » Effectivement, car si les attaquants ont fait le boulot, les défenseurs sont largement passés à travers, Zébina et Ahamada en premier lieu. Le premier n’a pas « fait le job » et pour couronner le tout, il marque un but contre son camp. Quant au second, ce n’est guère plus brillant puisque le portier toulousain a multiplié les fautes et, est même parvenu à se faire expulser dix minutes avant le coup de sifflet final. Il sera donc tenu loin des terrains pour le déplacement à Lyon, la tuile ! Les erreurs individuelles sont donc venues gâcher les efforts collectifs qui ont failli porter leurs fruits. C’est bien dommage, le TFC aurait pu se rassurer.

De leur côté, les stadistes, en déplacement à Perpignan pour le quart-de-finale du Challenge européen, l’ont joué soft, en envoyant l’équipe bis. On savait bien que la Amlin Cup n’était pas la priorité absolue des Toulousains… Toutefois, elle aura permis à Guy Novès de tester son banc pour s’assurer de la forme des suppléants malgré une défaite 30 à 19. Et le bilan semble plutôt positif puisque le coach emblématique du Stade Toulousain paraissait content du comportement des joueurs ayant évolué sur la pelouse de l’USAP. Ainsi, les Rouge et Noir restent confiants pour la suite du championnat et ses chances de ramener le bouclier de Brennus au Capitole… patience !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.