Boxe amateur ; Les points sur les yeux !

Alexis VastineLe cyclisme avec le dopage, le handball avec les paris illégaux et la corruption dans la boxe internationale, nul ne doute plus que le sport de haut niveau est aujourd’hui gangréné par l’argent. Mais avant d’être une histoire de gros sous, c’est avant tout une histoire d’Homme car ce sont bien des carrières, voire des vies, qui sont brisées pour assouvir les ambitions de certains.

Sans revenir sur l’affaire Lance Armstrong dont toutes les victoires sont aujourd’hui remises en question, ni sur le dossier du Montpellier Handball dans lequel les sportifs récoltent les fruits de leur négligence, il est aussi des victimes innocentes qui payent le prix de manipulations souterraines et ce sont sûrement ceux-là qui sont les plus à plaindre.

Je vous invite à revoir le reportage de Stade 2 sur la corruption dans le milieu de la boxe qui m’a réellement scandalisée et qui, en ce lundi, me fait prendre la plume, ou plutôt le clavier. Alexis Vastine, médaille de bronze aux JO de Londres est le plus bel exemple français de la tricherie innommable et du vol dont il a été victime. Sa médaille doit peser autour de son cou, elle doit être lourde de regrets, de rage, d’incompréhension et de haine. Aujourd’hui ce sportif est dégoûté par son propre sport, celui qui l’a porté aux Jeux Olympiques, et on le serait à moins. Comment des arbitres, juges, les responsables des instances de sport nationales peuvent-ils ainsi passer outre les règles fondamentales du sport, comment peuvent-ils briser la carrière d’un homme qui s’est sacrifié dans l’effort pendant huit ans ? Comment peuvent-ils penser que personne ne verrait rien quand ils ne prennent même pas la peine de réaliser leurs méfaits discrètement ? Car, lors du match que perd Alexis Vastine aux JO de Londres, il est évident que la victoire doit lui revenir, c’est incontestable, même son adversaire retourne dans son coin, la défaite dans l’âme. Certains arbitres internationaux avouent maintenant avoir subi des pressions pour faire gagner ou perdre des matchs… Mais il est trop tard ! Il est trop facile de lever le poing une fois la compétition terminée. Si réellement, ces gens-là souhaitaient mettre un terme à ces agissements, c’est pendant les JO qu’il aurait fallu le faire, pas des mois après. Si vraiment, ces gens-là voulaient sauver leur conscience, ils auraient aussi pu sauver les carrières de ces pauvres gars qui ont tout donné sur le ring, qui ont gagné mais à qui l’on a refusé la médaille qu’il méritait. Vastine n’est pas le seul dans ce cas. Pour ne parler que des Français, Jérémy Beccu et Nordine Oubaali ont subi le même sort. Pourquoi ? Parce que leur fédération ne dispose pas d’assez de ressources financières, répondent les officiels… mais pour en faire quoi ? Pour rincer les juges et les arbitres ? Alors ce n’est pas la peine de débloquer des fonds et de rentrer dans le jeu pervers de pontes qui n’ont aucune idée de ce qu’est le sacrifice.

Si les prochains JO se passent de la même manière, j’espère vraiment que la France n’y présentera plus de boxeurs, car leur faire espérer des performances qu’ils ne pourront jamais atteindre, parce que leurs matchs seraient joués d’avance, resterait une marque d’irrespect. Mais ce geste honorable ne sera peut-être même pas fait puisqu’aujourd’hui, ces mêmes boxeurs qui se sont faits ouvertement spolier, n’ont aucune nouvelle de leur fédération… Il n’y a peut-être donc pas grand-chose à attendre !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.