Salon de Détroit ; Les compactes européennes débarquent aux US

Le salon de Détroit, 1er rendez-vous de l’année se déroule dans la ville où siègent les trois grands constructeurs américains General Motors, Ford et Chrysler. L’immense Gobo Center, hier si petit pour accueillir les marques de la planète, apparaît aujourd’hui bien trop grand. Unique raison : la crise qui a touché et touche aujourd’hui encore l’industrie automobile mondiale, mis à part certains pays d’Europe y compris notre cher hexagone qui à grands renforts de primes ou d’aides, ne font que déplacer les problèmes dans le futur. Alors, si Charles Aznavour chante «Que c’est triste Venise», il pourrait en ce 1er mois de 2010 rajouter le refrain que «C’est triste Détroit.» Cet US salon ne respire pas la santé, un peu comme l’industrie automobile américaine et donc mondiale. Bon nombre de marques absentes, en faillite ou plus grave, en fin de vie, voici le triste constat de cette nouvelle édition du North Automobile Show. Et le phénomène actuel risque de perdurer, pour preuve les constructeurs de l’oncle Sam se retournent vers des véhicules compacts en provenance ou ayant fait leur succès en Europe. Alors petit tour d’horizon dans les allées de Détroit.

 
Plus longue, plus large et plus spacieuse que l’Avéo actuelle, l’Avéo RS affiche un design marqué par des détails stylistiques hauts de gamme tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, et présente les nombreuses possibilités de personnalisation qui seront disponibles sur la seconde génération de la berline. Cette citadine cinq portes affiche un profil très actuel dans les tendances du design européen, destinée à une clientèle de jeunes Américains amateurs d’automobiles. Elle est aussi la préfiguration de ce que sera l’Avéo du futur, animée par un très sobre moteur 1,4 l Ecotec suralimenté de 138 ch. (103 kW). Une boîte manuelle à six vitesses permet de tirer le meilleur parti possible de cette mécanique.

 

Mercedes profite du salon de Détroit pour compléter la gamme de la Classe E, avec la présentation du cabriolet. Ce dernier résiste à la tradition de la capote électrique. Une vingtaine de secondes suffit à déployer les 23 mm d’épaisseur. Cette Classe E cabriolet innove en disposant d’airbags de tête. Toujours dans le domaine de l’innovation, Mercedes propose un système qui se déploie en moins de 5 secondes tel un déflecteur cela sur 6 cm de haut éloignant ainsi les turbulences. Le système Aircap s’associe avec un filet situé entre les sièges arrière augmentant encore son pouvoir de silence. Ainsi les quatre passagers pourront rouler qu’elle qu’en soit la saison

 

On l’attendait au Mondial de Paris en septembre voire en mars à Genève et la voici à Détroit. Les mauvaises langues diront que la crise y est pour quelque chose. Bien entendu cette Ford Focus européenne de troisième génération se déclinera en 3 ou 5 portes, break et en Coupé Cabriolet. C’est un comble ! Les Américains aiment nos compacts …

 

Première mondiale pour le CR-Z véhicule unique qui combine les avantages d’une motorisation hybride essence/électricité propre à une transmission manuelle à 6 vitesses dans une carrosserie stylée de coupé 2+2. Ce nouveau coupé au design charmeur doit changer la perception actuelle des hybrides. Avec son châssis conçu pour le plaisir de conduite et son moteur réactif assisté par le système hybride Honda IMA (Integrated Motor Assist : Assistance Intégrée au Moteur) déjà en service sur l’insight. La version européenne du CR-Z fera ses débuts au 80e Salon International de l’Automobile de Genève en mars 2010.

 

En septembre dernier lors du Salon de Francfort, Audi régalait les visiteurs avec son concept e-tron. Même plaisir à Détroit en version plus petite. Ne dit-on pas que ce qui est petit est mignon ? Audi e-tron, tel est le nom de ce sublime coupé 2 places qui mesure 3,93 mètres de long, pour 1,78 mètre de large et seulement 1,22 mètre de haut. C’est le deuxième concept car électrique de la marque aux quatre anneaux. L’année où Audi fête les quarante ans de son système quatre roues motrices Quattro, le concept E-Tron lui, ne reprend que deux moteurs électriques dotés de leur propre refroidissement et placés sur l’essieu arrière. Cet équipement spécifique, avec une répartition des charges de 40:60, assure un parfait équilibre, dont profite entièrement la dynamique de conduite du Audi e-tron.

 

Une Lancia Delta commercialisée et badgée sous la marque Chrysler, qui l’eut cru ? Et pourtant ce clone mis à part la calandre spécifique dans la plus pure tradition Chrysler s’avère esthétiquement plaisant. Logiquement cette situation devrait se reproduire y compris de ce côté-ci de l’Europe avec un monospace Chrysler qui se nommerait Phedra ? A bon entendeur salut.

 

Mini Moke d’hier ou plus exactement Mini Beachcomber d’aujourd’hui, la marque du Giron BMW se remarque et se démarque toujours par le style de ses concepts. Toujours plus fou, un brin irréaliste, ce mini Beachcomber préfigure la future déclinaison 4×4 de la Mini. Pour preuve la boussole incluse dans le compteur rond central. Sexy et déshabillée elle propose un clin d’œil à la fameuse Moke qui fit le bonheur de Saint Tropez dans les années 60.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.