Pour que le soleil reste votre ami !

L’été est là. Après un hiver long et un printemps plutôt froid et pluvieux, la tentation est grande de s’exposer longuement sous les chauds rayons de l’astre de jour ! Toutefois, le plaisir de retrouver le soleil ne doit pas être synonyme d’imprudence et quelques précautions doivent rester de mise en période estivale. L’Institut National de Prévention et d’Education à la Santé (INPES) lance donc sa campagne d’information et de sensibilisation au risque solaire. Chaque année, 80 000 cancers de la peau sont diagnostiqués en France. Près de 70% des 1 600 décès suite à un mélanome (en 2010) sont le fait d’une surexposition au soleil. Toute la population est concernée, en particulier les enfants qui sont plus vulnérables aux rayons UV car leur peau et leurs yeux sont plus sensibles. Pour le Dr Thanh Le Luong, directrice générale de l’INPES « un coup de soleil important dans l’enfance peut provoquer des mutations génétiques des cellules de la peau, qui n’arrivent plus à se réparer correctement. Ceci peut entraîner, des années plus tard, le développement d’un mélanome ».

S’il semble dans les sondages que les Français aient bien conscience des risques liés à une surexposition aux UV, leur comportement n’en est pas vraiment l’illustration. 79% des Français n’appliquent pas de crèmes solaires, 68% s’exposent pendant les heures les plus chaudes et 40 % pensent qu’un coup de soleil chez un enfant, s’il est bien traité n’a aucune conséquence à l’âge adulte. Cet été, que vous soyez à la mer, la montagne, en ville ou à la campagne, pensez à vous protéger du soleil. L’INPES conseille 4 gestes simples :

Evitez les heures les plus ensoleillées, entre 12h et 16h, cherchez de l’ombre
Protégez encore plus vos enfants
Couvrez-vous avec un chapeau, des lunettes et un tee-shirt
Appliquez de la crème solaire toutes les deux heures et après chaque baignade

Plus d’infos : prevention-soleil.fr

 

Une nouvelle directrice à Marchant

Depuis la fin du mois de juin, le Centre Hospitalier Gérard Marchant a une nouvelle directrice : Catherine Pasquet. Agenaise de naissance, Catherine Pasquet a poursuivi ses études de droit et de sciences politiques à Paris. Diplômée depuis 1982 de l’Ecole Nationale de Santé Publique (ENSP), elle occupait la fonction de directrice adjointe à la direction des ressources logistiques et techniques du Centre Hospitalier d’Alès dans le Gard. Depuis 1858, l’hôpital Marchant est un établissement public de santé spécialisé dans la prise en charge des pathologies de santé mentale. Près de 10 000 patients sont accueillis par les 1 200 agents de l’établissement chaque année.

 

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.