Vous avez dit Fraternité ?

Il est vrai que le moment est bien choisi pour fêter justement la Fraternité. Mais passés les vœux et leur cortège de légèreté, de systématisme, de calculs comme d’oublis, d’amour aussi et heureusement, que reste-t-il justement de cette Fraternité ? Pourtant le premier et seul bien précieux qui nous est offert alors que nous ouvrons à peine les yeux à la vie.
Alors, en cette période de fête mondiale, que l’on soit athée, ou pratiquant de toutes religions, judaïsme, christianisme, islam, bouddhisme, hindouisme… quel vœu pourrions-nous partager ensemble ? Peut-être celui que justement, ces religions ne soient plus le frein entre l’entente universelle des Peuples. Qu’elles ne soient plus reconnues malheureusement comme la principale cause des différends qui opposent les Hommes, ici ou là, sur cette Terre.
Oui, en cet instant précis du nouvel an qui s’annonce, faisons le vœu vrai d’avoir le plaisir de nous retrouver l’an prochain à la même heure, au même lieu mais avec plus de sagesse. Le cœur léger de celui ou de celle qui a œuvré pour un monde meilleur où l’Homme serait pour une fois “vrai de vrai”, le centre de nos préoccupations, de nos ambitions.

La paix intérieure comme la sérénité, sont à ce prix

Oui, la paix intérieure est aussi à ce prix, alors fasse, que nous nous retrouvions le plus possible, dans cette prière “universelle” que j’ai faite mienne depuis toujours. Qu’aujourd’hui, je vous dédie, vous les fidèles des fidèles du Journal Toulousain, en guise de vœux pour cette nouvelle année.
Car j’ai toujours l’espoir que nous serons très nombreux à lire et relire et surtout mettre en pratique ce si juste et si beau “mode d’emploi”, proposé par Saint François d’Assise. Une prière éternelle pour que vive la seule valeur qui, en redonnant l’Espérance, peut sauver notre monde devenu toujours plus terrifiant :

LA FRATERNITE entre les Hommes

Avec tout mon respect et toute mon affection
Cordialement

André G. Gallego
Directeur de publication



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.