Nos hauts fonctionnaires seraient-ils trop gâtés ?

Depuis plus de deux siècles, la France abriterait-elle une nouvelle noblesse d’Etat ? Depuis la nuit du 4 août 1789, lorsque nobles et ecclésiastiques renonçaient aux privilèges liés à leur ordre pour devenir des citoyens comme les autres, la République n’aurait-elle pas créé sa propre noblesse avec ses hauts fonctionnaires ?

Pour lire
la suite, reportez-vous au Journal Toulousain n° 343.

En vente
en kiosque au prix de 1 euro.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.