Le mariage en question

Francis Manaud

Ces dernières semaines, on a beaucoup parlé du mariage sous des formes diverses qui méritent toutes les attentions, tant il s’agit du véritable équilibre de notre société. Le mariage pour tous a été l’occasion de revenir sur l’importance du mariage que ce soit entre homosexuels ou entre hétérosexuels principalement sur le devenir des enfants surtout lorsqu’ils sont adoptés. En effet et dans tous les cas, l’avenir affectif des enfants et leur ressenti doivent être le souci majeur des adultes qui ont l’obligation de mettre de côté leur égoïsme naturel pour ne penser qu’au bonheur qu’ils ont le devoir de leur procurer et à la responsabilité que cela implique. L’enfant ne doit en aucun cas être considéré comme un animal de compagnie destiné au bien-être des parents, mais comme la continuité d’un acte d’amour qui va permettre à la société de se perpétuer pour continuer l’aventure humaine. C’est pourquoi il est très important de faire très attention à ne pas créer de situations susceptibles d’engendrer de graves perturbations dans l’éducation et le psychisme des enfants menacés par ailleurs par les nombreuses séparations de leurs parents dans une société où le divorce devient monnaie courante. Si l’on peut considérer comme légitime la liberté pour un couple de se séparer, il est inadmissible d’en faire payer le prix aux enfants comme c’est encore trop souvent le cas. Ce fut le cas mis en lumière par ce père qui est resté quelques jours au sommet d’une grue afin d’attirer l’attention de la justice pour n’avoir pas vu son fils depuis plus de deux ans.

 

Amour éternel…

 

Il n’est absolument pas normal que la justice ait à intervenir pour permettre à l’un des deux parents de voir ses enfants, c’est la preuve irréfutable d’un manque de maturité qui oblige un tiers à intervenir dans des relations qui devraient être interne à la famille. Peut-on un seul instant imaginer quel peut être l’impact sur un enfant de tels comportements qui conditionneront à n’en pas douter son mode de vie dans l’avenir ? Avant de s’intéresser au mariage pour tous qui ne touche en fait qu’une minorité, peut-être aurait-il mieux valu s’inquiéter sur le phénomène grandissant des divorces qui troublent l’équilibre des enfants qui en sont les victimes et dont personne ne peut prévoir les conséquences qui en découleront. Les couples se jettent dans le divorce comme ils se jettent dans le mariage tout simplement en se disant que le divorce est là pour tout remettre à zéro. S’ils sont assez intelligents, tout se passe à peu près bien, mais dans le cas contraire, cela peut devenir l’horreur absolue pour eux et pour leurs enfants. Alors pour permettre aux postulants au mariage et pour les aider à comprendre qu’ils sont en face d’une importante décision à prendre pour eux et pour les enfants à venir, comme faudrait-il que notre société réagisse ? E sanctionnant le divorce ? Plus sérieusement, il faut apprendre à respecter l’Autre et comprendre qu’une vie à deux, c’est accepter les compromis et les différences qui se révèlent être le vrai ciment de l’amour éternel.

 

Francis Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.