La reconnaissance

Francis Manaud

Les médias ne perdent aucune occasion pour monter en épingle tous les événements susceptibles de faire croître leur audience ou leur tirage. On pourrait comprendre un tel engouement si par ailleurs ils en tiraient des conclusions qui permettaient de changer le cours des choses quand il mériterait d’être changé. Ce fut sans aucun doute le cas avec cette affaire malheureuse intervenue lors du match de handball entre l’équipe de Montpellier et celle de Cesson en mai dernier. Il faut noter au premier abord que les soupçons de match truqué sont arrivés bien tard, après les jeux olympiques gagnés par la France dans cette discipline amenée par les joueurs vedettes de Montpellier. Qui pourra croire que la Française des jeux n’a pas eu de soupçons dès le dépouillement des paris et que son intervention ne s’est faite que plus tard pour laisser les joueurs tranquilles pendant les jeux ? Si tel est le cas nous sommes face à une hypocrisie qu’il faut dénoncer sans faiblir. Si bien sûr, la tricherie qui a consisté pour les joueurs de parier sur le match alors que c’est interdit est avérée, leur statut de vedette confirmée ne peut en aucun cas les exonérer des sanctions prévues sous peine de discréditer un sport qui par ailleurs attire de plus en plus d’enfants.

 

Un autre regard

 

Cet événement met en lumière l’appétit de plus en plus grandissant de nos sportifs qui veulent gagner toujours plus d’argent non seulement dans la pratique de leur sport mais aussi dans tout ce qui est périphérique à ce sport et pourquoi pas en se servant de leur qualité d’initié pour tricher. Il paraît de plus en plus probant qu’on ne leur apprend plus à faire la part des choses entre ce qui est honnête et ce qui ne l’est pas et ils devraient intégrer dans leur comportement que leur statut de champion ne les exonère pas du respect de l’éthique et de la probité. C’est d’ailleurs ce que l’on récompense en eux outre leur qualité sportive lorsqu’ils deviennent champions du monde et que le Président de la République leur remet la Légion d’Honneur. Que serait il advenu si justement ces joueurs l’avaient reçue alors même que leur tricherie fut avérée ? Et quel déshonneur pour une récompense si auréolée de prestige ? Il est urgent de se poser la question de savoir s’il est bien opportun d’attribuer une telle distinction à de jeunes gens qui certes sont l’honneur de notre pays, mais qui peuvent être amenés à ne plus mériter une telle responsabilité. Il conviendra un jour de se demander si l’on doit récompenser de la même façon un sportif ou un acteur de cinéma et nos soldats morts au combat ? Ces derniers méritent sûrement un autre regard et une autre récompense pour un type de sacrifice suprême qui est la forme la plus absolue du don de soi. Ces champions n’ont sûrement pas poussé leur réflexion jusque-là ! Mais ont-ils seulement réfléchi ?

 

Francis Manaud



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.