La Citoyenneté nous échappe

La France est-elle vraiment gouvernable ? Est-elle finalement si mal gouvernée que certains voudraient nous le faire croire ? L’alternance politique l’a-t-elle vraiment affaiblie ou au contraire lui aura-t-elle permis de maintenir, bon an mal an, le mieux vivre des Français comme l’un des meilleurs en Europe ? Droite ou Gauche, leurs représentants sont-ils simplement des professionnels de la politique, pour la plupart d’anciens fonctionnaires, dont l’étiquette ne voudrait plus rien dire ?
Autant de réserves qui trouvent leurs raisons fortes dans la composition même des équipes, particulièrement à droite où l’on ne sait plus qui est qui… Finalement tous les ingrédients pour justifier aujourd’hui une abstention record, dont tout le monde est responsable. Car finalement qui croire ?
Oui, une incompréhension qui s’installe peu à peu et toujours plus, entre les élus et leurs électeurs. Nos élus de tous bords, ont tout fait pour nous désintéresser de la politique et ainsi, qu’ils le veuillent ou non, participent à concourir et dans tous les domaines à l’affaiblissement de la Nation France.
Cette élection régionale, aux objectifs comme aux enjeux mal définis, voire volontairement occultés par les initiés, en est l’exemple type. Comme si l’électeur n’était la star à courtiser que le temps d’un week-end, le temps de signer le fameux chèque en blanc, juste avant d’être renvoyé aux fourneaux pour faire bouillir la marmite France… Oui, comme si le bulletin de vote, de chaque Français, n’était devenu au fil du temps qu’un hochet confié le temps d’un week-end, pour amuser la galerie et faire croire à la démocratie, à l’équité, à la justice dans ce pays. Alors que chaque jour qui passe, dévoile toujours plus qu’il n’en est rien… Oui la question à se poser, est de savoir si finalement nous ne sommes là que pour apporter, par notre seule présence et par notre bulletin de vote, un semblant de légitimité à une caste loin d’être au-dessus de tout soupçon… Sauf qu’aujourd’hui une majorité de Français a décidé de se retirer du jeu, de cette partie de poker menteur. Mais vouloir nous faire croire que le Président de la République Nicolas Sarkozy et sa manière de faire, seraient les seuls responsables de cet état de fait relève d’une belle manipulation, car nos élus dans leur ensemble sont, à un titre ou un autre, tout autant responsables…

L’absentéisme ?

… Particulièrement nos Présidents de Régions et leurs états-majors qui n’ont rien fait pour promouvoir l’idée à défendre, dévoiler les vrais enjeux et même commenter ouvertement leurs bilans. En participant à brouiller les cartes, de quoi avaient-ils peur ?
Oui, l’absentéisme record de cette dernière consultation est la traduction d’un déclin affirmé, celui d’une Nation. Celui d’une démocratie, d’un concept pour lequel nos grands-parents sont morts : la citoyenneté. Oui, à force de vouloir le pouvoir pour tout confisquer au lieu de tout partager, à trop faire le lit de la démagogie pour soi-disant garantir la paix entre les Français ; à oublier d’appliquer les règles de la démocratie, à concevoir une justice à deux vitesses, à oublier les valeurs premières de la laïcité, notre pays est déchiré. Il est éclaté, dispersé, dans une spirale qui sent la mort programmée. Quand il ne reste que l’abstention pour formuler une opinion, c’est démontrer que l’esprit, le corps sont malades. Qu’il n’existe plus aucune envie, aucun réflexe de survie, que le désespoir l’emporte sur la résistance et l’adversité. Que l’on n’a plus rien à perdre… Car on a tout perdu… Et là, attention danger.

André Gérôme Gallego
Directeur de la publication
andreg@aol.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.