Plan Canicule 2012 3 niveaux, 5 actions et un numéro vert

La Préfecture de la Haute-Garonne met en place un dispositif sanitaire pour prévenir au mieux les dangers liés à une canicule. Comme chaque année, le niveau de veille saisonnière du Plan National Canicule (PNC) est actif jusqu’au 31 août (sauf conditions particulières au-delà de cette date).

Si la canicule de 2003 reste un événement exceptionnel de par son ampleur et les nombreux records de chaleur atteint sur la première quinzaine du mois d’août, la réitération d’une telle vague de température n’est pas inenvisageable. Les effets d’une forte vague de chaleur peuvent être tragiques, en 2003 entre 10 000 et 15 000 décès (selon les études) étaient susceptibles d’être imputés à la canicule.

Lors de longues expositions à des températures élevées, le corps a besoin de récupérer et des périodes de fraîcheur sont nécessaires à cette régénération. Les capacités de régulation thermique du corps sont mises à l’épreuve, leur défaillance peut entraîner de graves complications des pathologies déjà existantes. Les personnes fragiles sont donc les plus exposées, selon l’âge et l’état de santé général, les réactions du corps varient.

La mise en place du dispositif Plan Canicule permet de mettre en place les outils de prévention et d’action nécessaires. Ce plan comporte trois niveaux : Niveau 1 : état de veille saisonnière, jusqu’au 31 août. Diffusion des informations,  mise en place du numéro national d’information, le 0800 06 66 66. Un suivi régulier des donnés sanitaires et des indicateurs météo est effectué. Le niveau 2 (mise en garde et actions (MIGA)), peut être activé par le Préfet si les prévisions de températures indiquent 21° minimum la nuit et 36° minimum le jour pendant trois jours consécutifs. Les collectivités territoriales, les établissements de santé, les établissements pour personnes âgées sont en alerte. Niveau 3 : mobilisation maximale. Décrété nationalement par le premier ministre sur proposition du ministre de l’intérieur ou du ministre de la santé, le Préfet du département peut également déclencher ce dispositif si la situation météorologique et sanitaire dans le département l’exige.

En plus de ces trois niveaux, le plan canicule se décline en cinq actions. Les mesures de protection des personnes à risque, le repérage individuel des personnes à risque, les alertes sur la base de l’évaluation biométéorologique, la solidarité vis-à-vis des personnes à risque, le dispositif d’information et de communication.

Encadré

Les numéros utiles

0 800 06 66 66 «canicule info service». Gratuit depuis un poste fixe.

15 le Samu le 15

18 les Pompiers le 18

112 le numéro d’urgence unique européen

Encadré

Quelques conseils basiques

Ne pas sortir aux heures les plus chaudes

Passer quelques heures dans un endroit frais

Boire au moins 1.5 L d’eau par jour

Ne pas faire trop d’efforts physiques

Maintenir sa maison à l’abri de la chaleur



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.