PEUGEOT 308 SW : Elle en met plein la vue

Depuis son lancement commercial en septembre dernier, les ventes de la berline Peugeot 308 se portent bien avec plus de 160 000 prises de commandes en 7 mois.

 

Actuellement commercialisée dans près de 70 pays, la 308 arrive sur les 2 premiers mois de l’année à être la quatrième berline la plus vendue en Europe à fin février. Dès le 15 mai, la gamme 308 recevra comme le veut la tradition, chez le constructeur à l’emblème du lion, sa version SW, autrement dit Station Wagon. En effet, après le succès des ventes de la 307 SW (900 000 en 6 ans), Peugeot reprend le principe de l’architecture semi haute procurant un maximum d’habitabilité. A cela s’ajoute, un style peu banal, à l’avant fort qui se conclut à l’arrière par une bulle arrondie.

 

Bien sûr l’originalité du toit panoramique en verre a été reconduite et même amplifiée avec 1.68 m2 soit 27% de plus. La vitre du hayon s’ouvre indépendamment de celui-ci et ajoute ainsi praticité et modularité, d’autant que le seuil de chargement du coffre est abaissé de 10 mm pour atteindre 54.8 mm. Intérieurement la planche de bord arrive en droite ligne de la berline. Première mondiale, l’utilisation de la technologie à induction, avec l’exclusif CSA pour Contacteur sur Siège Amovible. Celui-ci détecte automatiquement, le bouclage/débouclage des ceintures qu’elle que soit la configuration des sièges de la rangée 2. Chacun, de ces 3 sièges individuels, est coulissant, inclinable, repliable, extractible, identique et déplaçable en rangée 3. Libérant ainsi un volume de coffre variant suivant leurs positions ou leurs présences de 674 à 2149 litres au maximum. Tout simplement grandiose !

  

 Particulièrement appréciable, le cache bagage dispose d’un rangement sous l’assise de la banquette arrière. Enfin cette Peugeot 308 SW peut recevoir en option 2 sièges supplémentaires en rangée 3 et donc inviter à son bord 7 personnes, pardon, 6 en plus du conducteur. Coté châssis, du pur bonheur encore une fois, le savoir faire de Peugeot enrhume la concurrence, en réalisant l’accord parfait entre confort, dynamisme, stabilité et précision dans la gestion du comportement de cette 308 SW. Côté motorisation au choix les versions essence VTi et THP de 95 à 175 ch issue de la coopération, entre le groupe PSA Peugeot Citroën et BMW Group. En ce qui concerne le diesel, trois offres, le bloc 1.6 HDI de 90
chevaux ou sa version filtre à particules de 110 chevaux sinon le 2 litres HDI FAP de 136 chevaux. Ces deux derniers sont accouplés à une boîte 6 des plus efficaces. En conclusion si seulement 71 mm en longueur, séparent la 307 SW de la nouvelle 308 SW, il y a 10 cm gagné sur l’empattement qui profitent intégralement à l’intérieur, auxquels s’ajoutent une qualité et un perçu dans le détail des finitions qui vous feront rugir de plaisir.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.