Peugeot 308 : première de sa classe…

Nouveau numéro pour la berline compacte de Peugeot, elle s’appelle 308. Conçue sur la nouvelle plateforme EMP2 de PSA, la 308 offre une longueur de 4.25 m pour 1.80 m de large. A cela s’ajoute une hauteur en baisse qui atteint 1.46 m et vous obtenez la berline la plus compacte de sa catégorie. Il faut dire que cette nouvelle plateforme déjà aperçue, sur le dernier C4 Picasso du cousin aux chevrons, autorise de positionner les roues aux quatre coins. Résultat immédiat : un ensemble plus équilibré, sans renier au dynamisme et à l’efficacité par un volume intérieur plus grand. Autre record la capacité du coffre qui, avec 470 litres domine le sujet et cela sans parler des 35 litres de rangements disponibles dans un lieu inhabituel, sous les tapis. Aujourd’hui tous les constructeurs veulent amincir leur voiture. A ceci deux bonnes raisons : une baisse des consommations du fait de la masse réduite qui entraîne aussi la chute des émissions de CO2. La masse de cette Peugeot 308 gagne près de 140 kg. Quant aux émissions de CO2, elles débutent à 82 grammes par kilomètre parcouru en ne consommant que 3.1 l au 100 km. Côté style, l’avant adopte une grande calandre centrale chromée du plus bel effet. De profil, le dessin des vitres allonge l’ensemble en suggérant une sensation de volume et d’espace. L’arrière déjà vu sur le concept car SR en forme de pyramide, stabilise l’ensemble. Autre première mondiale : les projecteurs full LED présents sur les finitions hautes déterminent une signature lumineuse forte. Fins, expressifs et ciselés, ils définissent un regard félin, concentré et technologique, dixit Peugeot.

A l’intérieur, nous retrouvons l’affichage tête haute du fait du petit volant connu sur les 208 et 2008. Un genre qui déplaît à certains mais que j’adore, à condition de prendre le temps de régler sa position de conduite. Comme par magie, la console centrale gomme les traditionnels boutons ou plus exactement épure ce lieu habituellement farci de manette et autres commutateurs. Rassurez-vous, ils se retrouvent sur l’écran tactile qui avec un peu de pratique et d’habitude, s’avère bien plaisant et moderne. Côté siège, rien à dire si ce n’est d’apprécier le maintien exemplaire dès la finition (3) Allure. Côté motorisations, 3 essence de 82,125 ou 155 ch. et en diesel les classiques HDi de 92 ou 115 chevaux équipés du stop and start (ces derniers bénéficient d’un bonus de 200 €). Quatre finitions sont au catalogue : Acces, Active, Allure et Féline. Sur route, la Peugeot 308 impressionne par son confort, son silence et sa tenue de route qui frôle la perfection. Avec elle, Peugeot ne cache pas son objectif de devenir numéro 1 du segment. Avec un tarif aussi serré, la concurrence peut commencer à trembler.

Gamme Peugeot 308 à partir de 17 800 €



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.