PEUGEOT 3008; Berline, monospace, S.U.V, tout à la fois

Voici la version définitive de celle qui fut présentée lors du dernier Mondial de Paris sous la forme du concept car Prologue Hybrid4. Cette nouvelle Peugeot, s’appelle tout naturellement 3008. En effet, le 3 correspond au segment des moyennes compactes du Lion. Le double zéro, identifie une voiture différente et originale au contraire de la gamme classique avec l’unique zéro.

 
Enfin, le 8 précise la génération, dans la gamme actuelle. La 3008 prend pour base, la plateforme de la berline 308. Ainsi ce Crossover allie les qualités routières et l’ambiance intérieure des berlines, tout en associant le poste de conduite haut et les capacités tout-chemin des S.U.V, sans oublier le volume, plus la modularité des monospaces. D’une longueur de 4.37 m soit 12 cm de plus qu’un Scénic, 3008 apparaît dans un style plus valorisant que celui-ci, car moins typé monospace.

 


De face, sa calandre très SUV, au caractère statutaire marie la brillance du chrome au mat du noir. Son regard s’étire loin sur l’aile, tout en descendant vers de viriles protections qui accueillent les antibrouillards arrondis. De profil, la surface vitrée plonge vers l’avant telle une goutte d’eau, alors que de larges inserts chromés soulignent les marchepieds. L’arrière au sublime galbe, reçoit des feux rubis à leds, taillés en forme de flèches rentrantes comme pour affirmer que le lion règne en maître sur le hayon. Particularité de ce dernier, il possède un volet de coffre inférieur, pratiquement indécelable, mais terriblement pratique à l’usage.

 


Sa hauteur de 1.64 m, permet une position de conduite dominante. Sa largeur frôle les 1.84 m, amplifiant l’habitabilité. Intérieurement 3008 rompt avec la tradition Peugeot, la console centrale, à la façon d’une virgule englobe l’instrumentation, avant d’intégrer les différentes commandes et le levier de vitesse. Côté passager, elle prend la forme d’une poignée comme sur une Porsche. Belle référence ! Les principaux contacteurs se retrouvent sur un bandeau type aviation sous les aérateurs centraux. Pratique, d’autant que Peugeot leur offre un design et un volume enfin accessible aux gros doigts.

 


Pour finir avec le tableau de bord, 3008 dispose de l’affichage tête haute, inconnu jus-qu’ici dans ce segment. Et du système Grip Control, qui agit sur la motricité des roues avant en fonction de l’état du sol, un véritable antipatinage intelligent. Le coffre varie de 512 à 1 604 litres, selon la position des assises fractionnables 1/3-2/3. Apparition d’un astucieux plancher mobile à 3 positions qui permet de dégager un plancher de coffre entièrement plat.

 


Côté motorisation, 5 blocs maison essence ou diesel compris entre 110 et 163 ch  prendront place sous le capot. La gamme Peugeot 3008 devrait débuter sous les 20 000 €. Alors, en attendant les essais routiers prévus début avril, rendez vous à Genève pour la découvrir officiellement.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.