Nissan Micra ; Véritable citadine compacte

Depuis 1983, la Nissan Micra s’est vendue à plus de trois millions d’exemplaires en Europe. 10 ans plus tard, ce fut le premier véhicule japonais à recevoir le titre envié de voiture de l’année. Aujourd’hui elle arrive sur le marché français, dans sa quatrième génération. Une version 100 % nouvelle et non une évolution, seul le nom reste.

 
Compacte, agile et innovante, voici ses trois qualités de base depuis plus de 27 ans. A cela s’ajoute un coût maîtrisé et le respect de l’environnement, conjoncture et tendance du moment oblige. En partant d’une feuille blanche, les ingénieurs maison proposent une nouvelle plateforme que l’on retrouvera dans trois futurs modèles de la marque. Et bien sûr chez le constructeur au losange, sur la remplaçante de la prochaine Clio. Un châssis ne suffit pas, il faut aussi une “gueule”, un look et là, cette Micra étonne en premier par des dimensions en faible hausse.

 


Mais aussi, par une chasse au surplus de poids dans tous les domaines afin de maîtriser les consommations. Côté look, le profil ne laisse aucun doute sur son appartenance à la famille Micra, par la courbe des vitres arrière. Il en va de même du trait de style fuyant qui dynamise les côtés. La ligne de toit évolue en hauteur, non par hasard, mais plus en vue de favoriser une diminution du Cx. La face avant développe une image plus statutaire. Quant aux dimensions extérieures l’évolution se fait avec modération. La preuve : avec 3.78 m de long et une largeur de 1.66 m, la nouvelle Micra reste une vraie citadine compacte.

 


Ses dimensions restent pratiquement identiques mises à part les 6 cm en longueur et le petit centimètre en hauteur. A l’intérieur, le bloc compteur propose l’ordinateur de bord au centre du tachymètre. Sa lecture étonne par sa facilité. La planche de bord reprend des éléments maison comme les commandes de la clim automatique en provenance de la Cube. Idem pour le Nissan Connect. Et bien sûr parmi les rangements, celui qui se cache au niveau de l’assise du siège passager. Petite nouveauté, ou gadget : le système qui mesure la longueur du créneau pour vous permettre de vous garer. Côté motorisation, l’apparition du tout nouveau 3 cylindres de 1 litre 2 qui développe 80 chevaux. Ce dernier ne rejette que 115 grammes de CO². Sa consommation s’établit à 5 litres au cent kilomètres, données constructeur.

 


Techniquement, il possède une ouverture variable des soupapes, une pompe à huile et à eau à faible friction. Contrairement à bon nombre de moteur 3 cylindres, celui-ci ne tremble pas grâce au travail d’équilibrage effectué qui diminue avec bonheur les vibrations. Cette Micra propose une boîte auto CVT7 en option contre 1 000 Euros. Disponible en quatre finitions : Visia de base, Acenta, Connect Edition et Tekna en haut de gamme. La nouvelle Nissan Micra en plus d’être agréable à conduire, séduit par son rayon de braquage sans oublier son tarif d’attaque à moins de 10 000 Euros. Ainsi la voie du succès s’ouvre-t-elle à elle.

 

Gamme Nissan Micra à partir de 9 990 €


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.