Nissan Juke Nismo : Le Juke super vitaminé

Nissan et le sport automobile une longue histoire de passion qui dure et se perpétue depuis plus d’un demi siècle. En effet dès cette époque, les ingénieurs de Nissan avaient tout misé sur la compétition pour démontrer le potentiel et la qualité de leurs produits. Pour cela, ils prirent une classique berline de leur gamme, plus précisément une Nissan Skyline 2000 GT sur laquelle ils greffèrent un gros moteur. Et comme par magie, les victoires s’enchainèrent et la légende Skyline venait de naître. Dans les années 80, cette persévérance donne naissance à une domination de la lignée Skyline GT-R. Aujourd’hui le Juke devient le premier modèle à bénéficier de l’appellation Nismo, le label hautes performance de Nissan. Nismo étant la contraction de Nissan Motorsport. Je ne vous pas ferez l’affront de présenter le Juke succès commercial de Nissan par son style, son gabarit et son tempérament un zest décalé. Commercialisé à plus de 330 000 exemplaires depuis sa présentation en 2009 à Genève.  Mais arrêtons-nous sur les différences de cette déclinaison ultra sportive. Au premier regard, la partie avant abaissée et l’apparition d’un bouclier spécifique qui se voile d’une grille aussi sportive qu’esthétique démontre son caractère endiablé. Idem pour l’arrière avec un becquet surdimensionné.

Le fil conducteur, pardon, rouge de ce Juke Nismo signe son appartenance à la griffe Nismo. Il suit toute la carrosserie à la manière de l’air qui glisse sur lui. Sans oubliez ses ailes plus viriles et son kit aérodynamique du plus bel effet mais aussi à la redoutable efficacité. L’ensemble monté sur des jantes en 18 pouces s’avère aussi équilibré qu’imposant. Passons au cœur de la bête, son moteur. Il se compose de la version améliorée du moteur v1.6 essence à injection directe turbocompressé poussé à 200 chevaux et 250 Nm, en attendant une prochaine version sur vitaminée, mais chut. Il ne suffit pas de chevaux il faut aussi que ça colle à la route. Pour cela le Juke Nismo s’équipe de suspensions plus fermes et d’une direction recalibrée avec un contrôle de traction optimisée. Le Juke Nismo existe en deux ou quatre roues motrices. Ce dernier All Mode joint l’utile à l’agréable par sa transmission à variation continue Nismo qui en mode manuel est à 7 rapports, contre 6 pour la boite mécanique. A l’intérieur, tendance sport plus, tout est conçu pour renvoyer l’image sportive de Nismo. Comme, par exemple, les sièges baquets au confort parfait recouverts de cuir aux coutures rouges superbes. Mais ce n’est pas tout, l’aluminium omniprésent, comme les inserts laqués, affirme aussi le coté classieux.

Mais plus encore innovant par son système de gestion avancée NDCS qui autorise les réglages personnels de la cartographie moteur, de l’assistance de la direction ainsi que le passage des vitesses du CVT. En bonus, suivant le mode choisi, l’affichage central modifie sa couleur et ses fonctions. Un vrai régal des yeux. Enfin, cerise sur le gâteau, une nouvelle appli en cours de développement vous donne façon GT-R la température moteur, les forces G, et les chronos. Tout cela par WIFI depuis la prise moteur, un vrai délire à déguster sans modérations. Le Nissan Juke Nismo se décline en trois couleurs noir métal, gris argent et ma préférence en blanc nacré. Il y avait fort longtemps qu’une voiture n’avait pas déclenché une aussi belle impression, peut être est ce pour cause de la Saint Valentin… Non je plaisante.  Cette Nissan Juke Nismo ouvre la porte à une véritable gamme Nismo dont la suite passera par la 370 Z et la Leaf.

Nissan Juke Nismo à partir de 26 490 €



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.