Nissan; Crossover, mi berline mi S.U.V

Nissan, célèbre constructeur japonais de berlines, de 4×4 purs et durs mais aussi de S.U.V, affine ses ambitions en imaginant, une nouvelle famille, celle des Crossover. Quésaco ? Que vont-ils imaginer pour vendre, me direz-vous ! Simplement, dixit le service presse de la marque : «Le croisement entre une berline et un S.U.V, à la fois un design attractif, qui se veut différent, sans oublier des caractéristiques et des performances dynamiques, un plaisir de conduire.» Cette nouvelle identité comprend le Nouveau Murano, véritable vaisseau amiral de Nissan et le Qashqai. Ce dernier présenté en mars 2007 sera épaulé par Qashqai+2, une version longue avec 3 rangées de sièges dès octobre prochain en attendant le Baby Qashqai prévu en 2010. Alors place au Crossover, et pas n’importe lequel, le Nouveau Nissan Murano, la version haut de gamme.

 
Le Murano nouveau arrive

Aussi majestueux qu’impressionnant avec plus d’un million de ventes au travers de 80 pays, le nouveau Murano représente une véritable alternative, par ses formes douces et arrondies par rapport à la concurrence souvent taillée à la serpe. Entièrement repensé, il préserve l’ADN qui a fait le succès de son prédécesseur. En gardant le look arrondi sur la partie supérieure et le charme un brin musclé des passages de roues prononcées associé à la griffe de ses bas de caisse, le passé sert de transition au futur.

 


La partie arrière adopte des feux à diodes, son hayon reprend les courbes et le style moderne du Quasqai. L’esprit de famille est bien présent et tant mieux. A l’intérieur, le luxe des matériaux, la luminosité donne l’impression de sur classement. L’équipement pléthorique rassemble les technologies futuristes comme les caméras latérales de stationnement qui vous évitent d’abîmer vos jantes contre les trottoirs. Mais aussi le compartiment caché à l’intérieur du coffre sous le plancher qui empêche vos courses de se balader sans omettre le superbe double toit verre électrique.

 


 Et pour finir, l’exclusive peinture cicatrisante qui efface les rayures de la carrosserie en une trentaine d’heures. Tout simplement magique mais vrai. La nouvelle platefor-me une fois et demi plus rigide associée à l’unique motorisation es-sence V6 de 3.5 litres de 256 ch 334 Nm permet d’obtenir des sensations à la fois sportives, saines dans une atmosphère de première classe. Le nouveau Nissan Murano offre beaucoup de qualité. Seule ombre à ce tableau : l’absence de motorisation diesel. Alors vivement demain…

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.