Mercedes SLS AMG ; Beauté et technologie

En 1954, Mercedes créait la mythique Mercedes 300 SL Papillon : Célèbre aujourd’hui encore pour l’ouverture à la verticale de ses portes comme un imago qui prend son envol. Plus de cinq décennies plus tard, Mercedes-AMG a conçu et développé un véhicule hors du commun.

 
En effet, le SLS AMG marie passé avec futur. Mais aussi, beauté racée à sportivité exacerbée, autrement dit le meilleur de Mercedes et d’AMG. En mixant surfaces concaves et convexes avec classicisme et modernisme, elle offre à la fée automobile, la renaissance d’une légende. Aussi racée de l’avant, qu’équilibrée de profil et fluide de l’arrière, la Mercedes SLS AMG ne se regarde pas, elle s’admire. Le SLS en version AMG  mesure 4.64 m à 2 mm près et 1.94 m de large pour 1.26 m de haut.

 


Et miracle de la technologie, seulement 2.66 m pour ouvrir complètement les deux ailes, pardon, les deux portes. Et comme Mercedes a tout prévu, votre garage n’aura besoin que de 1.95 m de haut pour offrir son écrin à ce bijou. L’intérieur du SLS AMG ressemble plus au poste de pilotage d’un jet. Plusieurs éléments contribuent à produire cet effet : la planche de bord évoquant une aile, les buses d’aération rappelant des réacteurs et la console centrale imitant les commandes d’un jet privé. Les contre-portes de forme concave, la ligne de ceinture haute et la console centrale se prolongeant vers l’arrière accentuent cette ambiance typée aviation d’affaire et véhiculent un sentiment de toute puissance et de sécurité. Le combiné d’instruments AMG avec menu principal AMG et chronomètre de course (RACETIMER) allie une esthétique et
une fonctionnalité remarquable. L’instrumentation comprend 2 compteurs ronds à rétro éclairage blanc et cerclage chromé plus un indicateur de passage de vitesse à 7 LED. Juste pour le plaisir, il faut voir la séquence animée du démarrage et sa démente graduation jusqu’à 360 km/h.

 


Unique et sans pléonasme possible, ce V8 de 6 litres 3 développe 571 chevaux. Il détient le record du monde de puissance pour un moteur atmosphérique. Placé en position centrale, derrière l’essieu avant, il a subi les modifications du sorcier maison AMG. Pas assez précis dans les valeurs et si les chiffres ne vous affolent pas : dans le désordre 650 Nm à 4 700 tr/mn, le 0 à 100 km/h en 3.8 secondes, 317 km/h sur circuit bien sûr, et côté conso en cycle mixte, presque du raisonnable avec 13.2 l/100. Côté transmission, la boîte de vitesses à double embrayage permet des passages de rapports adoucis et extrêmement rapides (100 millisecondes) par une présélection du rapport supérieur ou inférieur des deux demi boîtes (l‘une pour les rapports pairs, l‘autre pour les rapports impairs).

 


Cela permet la suppression de la majeure partie des à-coups et de la rupture d‘accélération lors du passage des rapports. Le SLS AMG inaugure le premier véhicule de série Mercedes-Benz pourvu d’un châssis et d’une carrosserie quasi-entièrement en aluminium. Ce choix de matériau permet la conception d’un châssis extrêmement solide et ultraléger de seulement 241 kg pour un poids total du véhicule de 1 620 kg. Uniquement employé pour les montants avant, l’acier très résistant assure la sécurité des passagers. Que rajouter à une telle œuvre, si ce n’est le rêve de la posséder…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.