Mercedes Classe E Coupé et Cabriolet : Beauté et liberté…

Après la version berline de la nouvelle Classe E présentée tout récemment, voici ses déclinaisons Coupé et Cabriolet dotées de quatre places. Forts de leur technologie intelligente et efficiente et de leur aménagement luxueux et confortable, les deux modèles offrent beauté et sportivité pour une conduite passionnée et exclusive. Ils constituent le pôle émotionnel de la Classe E. A l’extérieur comme dans l’habitacle, le design redynamisé et affûté se veut le reflet des nombreuses technologies futuristes. Ce restylage des Classe E Coupé et Cabriolet apparaît au niveau de la proue actualisée. Elle arbore de nouveaux projecteurs qui intègrent tous les éléments fonctionnels sous un seul et même verre. Les projecteurs renferment de série des feux de croisement LED. Ils sont également disponibles pour la première fois dans cette catégorie avec un éclairage LED intégral (option). Des éléments lumineux fluides à l’intérieur des projecteurs soulignent visuellement le design à doubles optiques caractéristique de la Classe E. Le pare-chocs redessiné au design en forme de flèche apparaît plus prononcé ainsi que les prises d’air grand format soulignent le dynamisme de ces modèles axés sur l’agilité. Globalement, la face avant, dominée par la grille de calandre caractéristique des voitures de sport de la marque, montre des traits spécifiques à dominante sportive mais souligne également le lien de parenté du Coupé et du Cabriolet avec la nouvelle Classe E Berline. A l’arrière, on retrouve les ailes bien prononcées qui mettent en évidence la transmission aux roues arrière de ces modèles sportifs. La largeur de la poupe est appuyée par les nouveaux feux et le pare-chocs au design en forme d’aile dont l’insert en finition chromée vient parfaire avec discrétion l’allure athlétique des deux versions. A l’intérieur, ces nouvelles Classe E Coupé et Cabriolet profitent également d’un restylage qui s’harmonise parfaitement à cet extérieur si expressif. L’habitacle se distingue par des matériaux nobles, une baguette décorative en deux parties s’étire sur toute la largeur de la planche de bord.

Disponible en finition bois ou aluminium, la baguette accentue le caractère luxueux de l’habitacle. L’ADN avec les autres membres de la famille Classe E transparaissent au travers de l’horloge analogique placée entre les buses de ventilation modifiées et des éléments de commande en chrome argenté. L’intérieur se distingue également par la nouvelle console centrale sans levier sélecteur ainsi que par le volant multifonction à trois branches avec levier sélecteur DIRECT SELECT et palettes de commande de boîte. Quant à la Classe E Cabriolet, elle possède un atout exclusif, en affichant le niveau de bruit le plus faible de son segment. Unique en son genre, la capote insonorisée limite également les bruits de vent dans l’habitacle, même à vitesse élevée. Pour décupler le plaisir procuré par la conduite à ciel ouvert, Mercedes-Benz propose en option pour le cabriolet le système AIRCAP ; régulé en fonction de la vitesse, il réduit les tourbillonnements de l’air à l’intérieur de l’habitacle ainsi que les bruits aérodynamiques. Ce dernier se déploie automatiquement au-delà de 40 km/h et s’escamote dès que la vitesse repasse en deçà de 15 km/h : ainsi, la lamelle déflectrice intégrée au cadre du pare-brise ne perturbe pas la ligne pure du cabriolet à l’arrêt ou à faible vitesse.

Les Classe E Coupé et Cabriolet offrent un large choix de moteurs essence et diesel puissants. Tous ces moteurs particulièrement efficients sont dotés de la fonction Stop/Start ECO. L’éventail comporte six moteurs « essence » dont la puissance s’échelonne entre 184 ch et 408 ch ainsi que trois motorisations « diesel » développant entre 170 ch et 265 ch. La véritable nouveauté arrive du 4 cylindres « essence » BlueDIRECT avec injection directe à jet dirigé. Il se base sur les mêmes technologies avant-gardistes que les moteurs 6 et 8 cylindres Mercedes-Benz de dernière génération. Pour la première fois dans le monde automobile, ce « 4 » cylindres BlueDIRECT utilise le procédé de combustion en mélange pauvre et mode stratifié en liaison avec une suralimentation par turbo compresseur et un recyclage des gaz d’échappement externe haute pression. Les tarifs débutent pour le Coupé à 43 300 €. Quant à la version cabriolet, il faut ajouter 5000 € supplémentaires soit à partir de 48 300 €.

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.