Mercedes CLA : La star étoilée

Avant de commencer à parler de cette beauté qu’est la Mercedes CLA, je voudrais mettre en garde les personnes qui recherchent discrétion et anonymat. Si tel est le cas, c’est tout simplement raté. Que vous soyez sur l’autoroute, en ville, à l’arrêt ou en roulant, on vous regarde, on vous admire. En plusieurs décennies d’essais, cela ne m’était jamais arrivé. Heureusement que le Festival de Cannes a tiré sa révérence parce que vous magnétisez les regards. Au point de penser que vous avez endossé l’habit de star. Elle oui, vous non… Le CLA serait-il le petit frère du CLS ? Effectivement, il y a bien l’ADN de celui-ci. Pour preuve les montants de porte qui fustigent l’encadrement des vitres, ainsi la personnalité de Coupé s’affirme un peu plus. Autre point qui saute aux yeux, le long capot plongeant à double bossage, symbole de domination et de puissance. Tout ceci en vue de profil. De face le phénomène s’amplifie encore par l’immense calandre à une lamelle prête à fendre l’air à la moindre sollicitation de l’accélérateur. Seule la signature visuelle, esprit de famille oblige, provient des Classes A et B. L’arrière quant à lui par le galbage de sa malle et ses feux led étirés, est un petit chef d’œuvre à lui tout seul. Posé, racé, il ne demande qu’à se détendre à la manière d’un sprinter. L’Edition One se pare du pack AMG aussi esthétique que dynamique. Avec 4.63 m de long et 1.77 m de large, la Mercedes CLA se rapproche plus d’un coupé avec sa hauteur qui s’établit à 1.43 m. De par ses formes et ses dimensions, le CLA obtient le CX le plus bas des véhicules de série avec 0.23. Cette mesure de la résistance à l’air descend à 0.22 sur la version du CLA 180 Blue Efficienly Edition. Le coffre dispose de 470 dm3. L’intérieur s’admire telle une création aussi exclusive que contemporaine. Il faut dire que Mercedes a osé mixer des matières aussi différentes que le cuir et la microfibre. Idem en ce qui concerne les couleurs, en associant le traditionnel noir avec le flamboyant jaune pétard agrémenté de blanc, l’intérieur semble revivre. Tout simplement superbe ! En plus dans cette version Edition One, cette ambiance se nomme Néon Art… Quelle classe ! Tout est fait pour ravir l’œil : de la création à la finition.

Côté motorisation, nous retrouvons le 4 cylindres turbo diesel à injection directe de 2143 cm3. Il porte la dénomination 220 CDI. Sa puissance de 170 chevaux s’établit à 3400 tr/mn et son couple atteint 350 Nm dès 1400 tours. Côté boîte, il s’agit de la 7G- DCT automatique à double embrayage à sept rapports. Incluant trois modes de conduite E, S ou M pour Economique, Sport ou Manuel avec palette au volant, la Mercedes CLA que nous avons essayée pour vous, dispose de la finition Edition One. Cette déclinaison est proposée comme le veut maintenant la tradition dès leur sortie, sur les nouveaux modèles de la marque. Seul le temps limite cette initiative à un an. Sinon tout son équipement se retrouve détaillé en option ou dans une multitude de pack. Elle a tout pour plaire, une ligne fascinante, un look ravageur. La Mercedes CLA est aussi anticonformiste qu’envoutante par son pouvoir de séduction. Mais à la manière d’une star capricieuse, il vous faudra supporter sa fermeté voire sa rigueur.

 

Gamme Mercedes CLA à partir de 28 700 €



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.