Mazda CX-5 : Crossover compact à la technologie Skyactiv

Mazda CX-5 présente son original crossover compact. Pourquoi original me direz-vous ? Car il répond à une nouvelle philosophie aussi bien dans sa conception que dans sa réalisation. Le CX-5 intègre les inédites et innovantes technologies «Skyactiv». Pour le constructeur japonais, à l’horizon 2020, 90% des véhicules seront toujours à moteurs thermiques. Or aujourd’hui, ce type de moteur n’utilise que 30% de son potentiel. D’où la remarque judicieuse des ingénieurs du constructeur nippon de présenter des solutions techniques afin d’améliorer le rendement de ses motorisations. Mais cela ne suffira pas si l’on veut progresser dans les trois domaines que sont la consommation, les émissions et les performances. Pour cela, il faut aussi s’occuper du poids et plus encore des boîtes de vitesse. En réalité, ils sont partis de rien, ou plus simplement d’une feuille blanche. Cela contrairement aux autres constructeurs qui puisent dans leur propre banque d’organe. Donc nouveaux moteurs, nouvelles boîtes et stratégie de réduction de poids, voici résumée la technologie Skyactive. Au premier regard, ce Mazda CX-5 inspire respect et robustesse. En commençant par sa face avant ou trône la calandre à l’allure d’aile. De profil, il signe sa force par le design de ses ailes, qui court jusqu’à ses flancs. L’arrière quant à lui, présente une lunette très inclinée. Une représentation du style cher à la marque nipponne baptisé Kodo ou l’Ame du mouvement, aperçu en partie sur divers concepts car déjà vu dans cette rubrique. Aux niveaux dimensions, le Mazda CX-5 mesure 1.84 m de large et 1.71 m de haut. Il est le plus long de sa catégorie avec 4.54 m, tout comme son empattement de 2.70 m. Avantage qui profite aux passagers arrière. Sans oublier le volume du coffre qui varie de 503 à 742 litres. Ainsi la modularité 40-20-40 s’adapte à n’importe quelle situation en formant un plancher presque plat.

Quant au poids, le Mazda CX-5 débute à 1345 kg. Ainsi apparaît-il comme le plus léger de la catégorie mais avec 10 cm de plus en longueur que ses concurrents directs. L’intérieur bien fini laisse apparaître une qualité perçue en progrès. Bon point pour les sièges, confortables qui maintiennent bien, y compris en tout chemin. La planche de bord trouve son dynamisme dans sa forme typée aviation. Côté motorisations, les ingénieurs Mazda souhaitaient réaliser un moteur essence qui consomme comme un diesel. Quant aux versions «diesel», elles devraient égaler celui d’un hybride. Toute cette réflexion pour tendre à ce que ce CX-5 ne consomme pas plus qu’une berline. Ainsi optimisé, le diesel de 150 ch ne consomme que 4.6 l aux 100 km avec 119 grammes de rejet, données constructeur. Du couple 380 Nm et un silence qui se limite à 40.5 décibels, au total 2 motorisations diesel de 150 et 175 chevaux et une version essence de 165 chevaux. La boîte auto légère et compacte à convertisseur de couple autorise une économie de carburant comprise entre 4 et 7 %. Son principal avantage, des démarrages et des changements de rapports rapides et sans à coups. Confortable par sa suspension sans roulis apparent, le CX-5 est bien né. Il répondra à votre attente par ses nombreuses versions. Cela par ses motorisations essence ou diesel, mais aussi par ses transmissions 4×4 ou deux roues motrices, sans oublier celui des boîtes à vitesses automatique ou manuelle. Mazda exaucera vos désirs sans problèmes. Y compris dans le choix des finitions au nombre de quatre. Le Mazda CX-5 est le plus grand, le plus léger et le plus spacieux des crossover compact. Il dispose ainsi d’un bon nombre d’arguments pour devenir la référence de ce segment.

JPR

Gamme Mazda CX-5 à partir de 24 890 €



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.