Made in écolo: Une subvention branchée !

Développer la politique du vélo n’est pas chose facile. Philippe Goirand, Conseiller municipal de Toulouse délégué aux pistes cyclables, Secrétaire de la commission Transports et Déplacements, délégué à l’éco mobilité à Toulouse Métropole et Conseiller Syndical de Tisséo, du groupe Europe Ecologie les verts en sait quelque chose mais agit pour promouvoir et valoriser la pratique du vélo ! Suite aux résultats de l’étude « faire du vélo » réalisée il y a deux ans et de riches échanges au sein du « club des villes et territoires cyclables » dans lequel il représente notre agglomération,  l’élu met en place mi 2012 le dispositif Vélo à Assistance Electrique (VAE) à l’échelle des 37 communes de la Communauté Urbaine. Il s’agit d’une subvention fixée à 25% du prix d’achat d’un VAE neuf dans la limite de 250€ à laquelle les habitants de Toulouse Métropole peuvent prétendre. Selon Philippe Goirand « en 2012, 218 aides ont été accordées et le budget alloué sur la période a été rapidement consommé, nous avons beaucoup de nouveaux dossiers pour 2013 ». En 2013 et 2014, le budget sera de 100 000€ par an, ce qui représente le financement de 400 vélos par an. D’après le bilan de l’action sur cette première période 2012, 62% des VAE ont été vendus sur Toulouse, 20% sur le périmètre du complexe aéronautique (Blagnac, Beauzelle, Cornebarrieu et Colomiers) et 6% sur Balma et Saint-Orens. Une subvention qui a le vent en poupe et « valorise la pratique du vélo sur l’agglo » ajoute l’élu. Une aide bienvenue car le VAE peut être onéreux pour certaines bourses, « 70% des bénéficiaires de la première vague n’auraient pas acheté sans l’aide ».

En parallèle, fort du succès de la petite reine auprès des Toulousains, Philippe Goirand poursuit son travail sur le stationnement, une problématique qui pourrait devenir épineuse, « nous menons des actions autour du stationnement, comme par exemple dans les pôles d’échanges comme Basso Cambo ou à proximité du métro, mais aussi dans les résidences collectives ». Les vélos doivent être achetés neufs, prenez soin de vérifier les normes car il vous faudra fournir un certificat d’homologation pour l’aide. Le dossier de demande de cette subvention est téléchargeable sur le site de Toulouse Métropole, les demandes sont gérées par ordre d’arrivée dans la limite des subventions allouées.

Marie-Agnes Espa



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.